Bilan·Bilans Mensuels

Monthly Best Of Books – Août 2016

Non, le bilan du mois d’Août n’arrive pas au milieu de Septembre. Absolument pas ! C’est une erreur d’algorithme ! …mais surtout un manque de temps et une petite fatigue oculaire. Je n’arrive pas toujours à revenir sur un écran le soir et encore moins pour m’y concentrer. Mais pour en revenir à l’essentiel : le mois dernier aura été aussi riche que le précédent. Ce fut un bel été littéraire, tandis que Septembre, comme les jours décroissants et la fin de l’été s’approchant, est assez difficile à encaisser.

***
The Monthly Best Of Books
Août 2016
*

#3 – Le chagrin des vivants d’Anna Hope (6/10)
Roman
Sélection pour le Prix des Lectrices Elle

le-chagrin-des-vivants

3 mots ou expressions pour le décrire :
« J’ai toujours aimé les destins croisés, sans forcément que les personnages se rencontrent »
« D’ailleurs, les figures féminines sont plurielles, c’est agréable »
« Un style simple, fluide, mais qui manque encore de s’affirmer pour porter les voix de ses personnages »

*

#2 – La fille de la plage d’Inio Asano (6/10)
Manga, Erotisme

fille-de-la-plage

3 mots ou expression pour le décrire :
« Je ne feuillette pas toujours les mangas que j’achète, surtout quand je connais la qualité du mangaka »
« Il faut être prévenu des scènes de sexe crues entre adolescents, ça m’a mise mal à l’aise, surtout que je ne crois pas avoir vu d’avertissement »
« Le fond reste très intéressant et bien traité, Inio Asano sait parler du désarroi de la jeunesse, son sujet de prédilection »

*

#1 – Ce qu’il nous faut c’est un mort d’Hervé Commère (7/10)
Roman
Sélection pour le Prix des Lectrices Elle

ce-quil-nous-faut-cest-un-mort

3 mots ou expressions pour le décrire :
« Ce n’est pas exactement un policier, mais le mystère nous tient »
« La force de ce thriller, c’est sans conteste son contexte »
« Des personnages captivants et complexes plongés dans un conflit économique, social et… de conscience »

Aussi lus ce mois-ci :

Catégorie romans :

  • Harry Potter and the Cursed Child de Jack Throne et John Tiffany (4/10)
  • Me before you de Jojo Moyes (4/10) >>> Lire ma chronique
  • Ce qu’il nous faut c’est un mort d’Hervé Commère (7/10)
  • La déposition de Pascale Robert-Diard (6/10)

 

Laisser un commentaire