Chroniques Livres

Le papillon à roulettes – Marie Garnier

le papillon à roulettes

Le papillon à roulettes
Écrit par Marie Garnier
Illustré par Jeanne Chapelle
Publié par Les éditions Baudelaire, 2012
Jeunesse


« Bébé Papillon a un an.

Il est de plus en plu beau, pourtant papa et maman Papillon se font beaucoup de souci.

 Ils veulent comprendre pourquoi bébé Papillon ne vole pas comme les autres garçons. »


Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler d’une toute autre lecture que celles qui habitent ce blog généralement. Les Éditions Baudelaires m’ont envoyé un petit livre destiné aux tous petits, si bien que je n’ai pas su comment l’évaluer (d’un point de vue notation). N’étant pas le public visé, ma notation ne serait pas juste envers ce petit ouvrage aux intentions si louables, cependant. Aussi, je me contenterai de vous parler de Le Papillon à Roulettes dans sa volonté de parler aux jeunes enfants d’un thème aussi délicat et sensible qu’est le handicap.

Dans un précédent roman, Marie Garnier confiait sa propre expérience avec un enfant handicapé. Un livre qui semble particulièrement touchant et qu’elle a souhaité réadapter afin de s’adresser non pas seulement aux adultes, mais à un tout autre public : les tous petits. J’ai trouvé que c’était un exercice intéressant et qui a dû s’avérer particulièrement délicat, parce qu’on ne peut difficilement parler à un enfant comme on le ferait à un adulte et que parler d’une situation aussi personnelle n’est pas non plus facile, dans tous les cas. Pour ces raisons, Le Papillon à Roulettes mérite d’être remarqué.

Au final, qu’en ai-je pensé ?

Si le style ne m’a pas particulièrement plu ni même les dessins, je dirais toutefois que ceux-ci parleront bien mieux au public visé. D’un point de vue esthétique, c’était un choix intéressant que de dessiner à la manière d’un enfant : des papillons humanisés, très expressifs et colorés de quelques couleurs pastels. Le regard de ce dernier sera sans doute attiré par le choix des couleurs mais aussi par les traits qui lui paraitront sans doute familiers, compréhensibles, et bien plus parlant encore que sa simplicité ne rend l’histoire que plus compréhensible encore. Chaque double page est ainsi divisé d’un côté par l’illustration et de l’autre par un texte court, mettant en lumière ce que les dessins disent.

Je regrette un peu que le texte ne soit pas un peu plus poétique et j’aurais aimé qu’il consacre quelques pages de plus sur l’enfant et son rapport avec le monde et avec les autres. Le livre s’axe bien plus dans les trois quarts de l’histoire sur les parents et leur inquiétude pour leur jeune fille. Peut-être aurais-je préféré qu’il s’inverse et se centre un peu plus sur les sentiments de cette dernière, du moins un peu plus tôt dans le récit. Néanmoins, j’imagine aisément toute la difficulté de s’adresser aux plus jeunes. Sur ce point, Marie Garnier a réussi à écrire un texte à leur portée ; je pense qu’ils seront très réceptifs à leurs paroles.

Et je conclurai par ceci : tout l’avantage de ce genre de petit livre sans prétention, c’est d’offrir aux parents un bon support pour aborder un thème délicat. Il peut donc être utilisé comme un point de départ, libre aux parents de poursuivre ensuite l’échange avec leurs enfants ; mais quoi qu’il en soit, ce genre d’initiatives est à souligner et Le Papillon à Roulettes saura, en plus d’initier son public au handicap, très clairement le toucher.


Merci aux Éditions Baudelaire pour cette découverte. les éditions baudelaires

Un commentaire sur “Le papillon à roulettes – Marie Garnier

      1. Merci beaucoup pour cet article sur votre blog. Je suis maman d’Anais atteinte d’un syndrome de RETT ce qui explique la raison pour laquelle j’ai voulu avec l »e papillon à roulettes » m’adresser aux enfants. Je m’étais déjà adressée aux adultes avec un premier livre témoignage intitulé « le nid des papillons ».
        Merci encore de faire voler mes papillons pour Anais et ses petits amis.
        Bien cordialement
        Marie Garnier

Laisser un commentaire