Bilans Annuels

FLOP 10 – Les plus mauvais films vus en 2014

FlopsParce qu’il n’y a pas eu que des coups de cœur, il est temps de contrebalancer le superbe Top 10 des films vus en 2014 avec leurs contraires. Cela ne veut pas (toujours) dire que les films sont des daubes monumentales qu’il ne faut pas voir – certains sont même pas mauvais – mais tout simplement c’est aussi une histoire de goût – et de sensibilité.

Comme j’ai du mal à rejeter une œuvre en lui flanquant des zéros absolus, je ne pensais pas faire un Top 10, mais il s’avère que finalement j’ai eu assez de déceptions cette année pour le proposer sous cette forme !

Voici donc les 10 flops de l’année 2014.


*Note : Avant de commencer, je tiens quand même à souligner que les trois premiers films ne sont pas vraiment des flops à proprement dit. Je ne les apprécie que moyennement mais ils ont quand même des qualités qu’on peut leur reconnaître. Malgré tout, je reste suffisamment mitigée pour qu’ils aient leur place ici dans le bas du classement.

 

#10 – Le journal de Bridget Jones de Sharon Maguire

le journal de bridget jonesSi j’avais aimé ce film les premières fois que je l’ai vus, je commence un tantinet à saturer de le voir et le revoir. Pourtant, il faut admettre qu’il n’est pas non plus si mauvais : c’est une comédie drôle et rafraichissante qui fait son petit effet. Ne serait-ce que pour Colin Firth, il a malgré tout la moyenne. Mais je suis vraiment mal à l’aise devant le ridicule excessif des situations. Voir une femme s’humilier de la sorte – en plus, elle est blonde ! – ça m’exaspère plus que ça ne me fait vraiment rire…

 

#9 – Mange, Prie, Aime de Ryan Murphy

mange, prie, aimeOn m’avait recommandé de plutôt lire le livre et de ne pas voir le film, mais j’ai quand même voulu tenter le coup. Finalement, il m’a laissé mitigée, sans plus. Si j’ai apprécié quelques moments, je n’ai pas non plus vu un grand intérêt à cette comédie et je suis même étonnée de son succès. Ni Julia Roberts, ni Richard Jenkins ne m’ont tellement convaincus (pour ne citer que ceux-là). C’est certes plein de bons sentiments, mais ça ne m’a rien apporté : ni du rire, ni du plaisir de la comédie romantique, ni même de la réflexion, quand bien même l’idée de départ était intéressante en soi.

 

#8 – Retour à Howard Ends de James Ivory

retour à howards endJ’ai été assez déçue du film car mon appréciation est clairement allée en décroissant au fur et à mesure qu’il se déroulait. Si les acteurs sont très bons, je l’ai trouvé d’une longueur assez abominable. Je regrette vraiment qu’il ait ainsi manqué de rythme et de montée en puissance. C’est finalement assez morne et je me suis clairement ennuyée, quand bien même j’ai apprécié l’univers, les décors, le contexte général et même le fond de l’histoire. Mais je ne l’ai pas trouvé très bien mené et c’est bien dommage.

 

#7 – Le beau monde de Julie Lopes-Curval (Lire ma chronique)

Le beau monde_afficheJe le mets en cette position tout simplement pour ses jolis plans et ses belles promesses. L’idée est intéressante, l’actrice et son personnage parviennent quelque peu à transmettre ses sentiments sans en faire des tonnes ou se perdre en dialogues, mais j’ai trouvé l’ensemble inabouti. L’acteur principal est assez mauvais, et le film tombe aisément dans les clichés, quand bien même il aborde la question des classes sociales. Alors qu’on aurait pu s’attendre à une critique, le film ne se colle aux préconçus et ne propose rien d’autre qu’une romance dont on connait d’avance l’issu et qui finit par nous ennuyer. Il y a l’idée, mais l’intensité est absente et cela se ressent malheureusement beaucoup. Dommage, encore une fois !

 

#6 – Sous les jupes des filles d’Audrey Dana

sous les jupes des fillesUn film qui m’a emballé à moitié. J’ai aimé quelques idées – par exemple le fait de montrer qu’une femme puisse être machiste, qu’une femme ayant un fort caractère est stigmatisée –  ainsi que l’aspect vies croisées de ces 11 héroïnes tout le long du film et deux personnages (joués par G. Nakache et M. Hands). Du reste, j’ai trouvé l’humour parfois trop lourd. Il manquait réellement de finesse dans l’écriture du film. Je trouve cela dommage aussi de ne pas y avoir mis une réelle critique – ou en tout cas de la pousser, comme si la réalisatrice n’osait pas assumer des propos féministes… ce qui laisse un peu douter de ses intentions pour ce film.

 

#5 – Transformers : L’âge de l’extinction de Michael Bay

transformers 4Si j’aimais les Transformers au début, j’ai de plus en plus de mal à apprécier les films de Michael Bay, d’autant plus que tout ce qui me gênait dans les trois premiers films se sont révélés au quintuple dans celui-ci. Si je vais bien sûr voir ces films pour le côté jouissif de scènes bourrins et improbables d’action pur et dur avec des robots géants qui se tapent dessus, je ne suis plus certaine que le résultat vaille la peine d’endurer tout le reste. Surtout que 2h45, c’est suffisant pour y ajouter de l’ennui.

Et quand je vois le résultat des autres blockbusters de cette année (dans mes notes en tout cas), je me dis qu’il n’est plus nécessaire de compter sur Michael Bay pour voir des scènes d’action impressionnantes et bien bourrins, mais qu’il est même possible d’avoir un scénario qui tienne la route, même réfléchi et jouissif (miracle !), et des acteurs bons dans leurs rôles.

 

#4 – Rendez-vous l’été prochain de Philip Seymour Hoffman

rendez-vous l'été prochainFranchement, je le mets en quatrième position parce que je respecte Philip Seymour Hoffman au moins en tant qu’acteur. Mais je dois dire que l’expérience de son film n’a pas été concluante. J’ai été très peu emballée par le scénario et par les personnages. Quant à la réalisation, je l’ai trouvé passable, mais sans plus. Le film ne m’a guère laissé que très peu de souvenirs, et malheureusement je n’ai pas vraiment de bons points à souligner pour contrebalancer le seul mot qui justifie le flop : l’ennui pur et dur que cela m’a procuré.

 

#3 – Dracula Untold de Gary Shore

dracula untoldJe n’attendais pas à grand chose de ce film et c’est pour cela que je ne peux pas vraiment dire être déçue. Je crois avoir ri à quelques scènes, tant elles me paraissaient un peu grotesques. Je garde l’impression générale d’un sur-jeu, d’un film qui fait faux en tout point. Ni les acteurs, ni les décors, ni le scénario ne m’ont vraiment convaincue. Certaines scènes étaient vraiment mal faites, notamment dans la grotte où le héros rencontre celui qui le transformera en Dracula – à tel point qu’elles m’ont fait le même effet qu’un film dont les effets spéciaux ont vieilli… S’agissant d’un film de 2014, ça m’a donc un peu déçue de ce point de vue. Mais, je ne crois pas vraiment m’être ennuyée non plus, c’est donc à voir en parenthèse, pour simplement se divertir. (Mais il y a mieux, quand même, pour ce faire.)

 

#2 – The Mortal Instruments d’Harald Zwart

Mortal InstrumentsC’est un excellent divertissement ! J’ai dû rire tout du long. Alors pourquoi est-ce qu’il a gagné cette place ? Tout simplement parce que si je me suis autant amusée, c’est que le film est d’une nullité grotesque. Je ne parle pas cependant du fond, du matériau de base, car le roman dont il est tiré est plutôt son contraire, proche de l’excellent, même. L’univers proposé est assez intéressant et bien prometteur. Toutefois la réalisation est une farce, au même titre que ses acteurs. L’interprétation est tristement mal faite : tout est pris au premier degré et simplifié à tel point qu’on a l’impression de voir une parodie. Les personnages sont d’un stéréotype exaspérant et la romance qui s’y déroule en est d’autant plus clichée, prévisible, et terriblement exaspérante. Simon (un personnage secondaire qui tient toutefois une grande importance dans l’histoire) est la preuve désolante d’un très mauvais traitement. S’il possède un certain humour dans le livre, celui-ci est déformé dans le film, à tel point qu’on a l’impression de faire face au loser-meilleur-ami de toutes les séries B pour adolescents pris pour des imbéciles. Si on le prend pour parodie comme nous avons fini par le faire, je dois dire qu’il fait passer un très bon moment. J’espère donc que la série qui va adapter le livre sera de bien meilleure facture !

 

#1 – Never let me go de Mark Romanek

never let me goVoici donc le sommet du palmarès des Flops de 2014. Et je crois que je n’ai pas assez gardé de souvenirs de ce film pour vous en parler. Pourquoi est-ce si mauvais ? Je ne sais pas, je pense que je me suis tellement ennuyée que je n’ai même pas dû vraiment le regarder. Il ne me reste que le profond sentiment d’avoir perdu du temps et quand un film vous laisse cette impression-là, c’est qu’il vous a vraiment déplu…

 


Ainsi nous arrivons donc à la fin de ce nouveau bilan. Je pense que le prochain sera concentré sur les films exclusivement sortis en 2014 qui m’auront marqué positivement. Afin de ne pas faire de redite, évidemment, j’exclurai d’avance ceux qui ont déjà figuré dans ce bilan et dans le précédent.

Et vous, quels sont vos flops cinématographiques de l’année 2014 ?

Un commentaire sur “FLOP 10 – Les plus mauvais films vus en 2014

  1. C’est vrai que Mortal instruments face au livre est une grosse blague ! J’ai été complètement déçue par ce film alors que le premier tome avait été un coup de coeur. Et pour Never let me go, le début m’a emballé, promettait certaines choses, et tout est retombé à plat pour moi…

  2. Alors perso Mortal Instruments c’est plutôt bien passé. Mais je suis ravie de voir que Never Let Me Go, je ne suis pas la seule à avoir trouvé ce film ennuyant. Et je l’ai trouvé bizarre aussi rien que dans la réalisation froide presque clinique. Enfin bref, ce film m’avait laissé un très mauvais souvenir ! Ca me rassure de voir que je ne suis pas la seule =)
    Mange Prie Aime, j’avais trouvé ça aussi assez vide mais ça avait attisé ma curiosité par rapport au livre (que j’ai dans ma PAL depuis, mais je ne l’ai toujours pas commencé ^^).

    1. Moi aussi ça me rassure, je l’ai trouvé très insipide et j’ai sans doute abandonner avant la fin, ce qui ne m’arrive pas souvent pourtant !
      Apparemment le livre de Mange, Prie, Aime est plus approfondi que le film qui n’en tire que le côté comédie romantique. Je lirai ta chronique avec plaisir 🙂 !

Laisser un commentaire