Skip to content

Top 5 – Les meilleurs films vus en 2015

En 2015, ma consommation de films a fortement chuté dès le second semestre. Cela suffit pour faire un beau bilan de cette année.

Comme pour les livres, on va démarrer par les meilleurs d’entre eux. Je vais également retirer les films que j’avais déjà vus, car ce serait dommage de ne pas mettre en avant mes découvertes de 2015. Ainsi, n’apparaîtront pas 12 hommes en colère de Sidney Lumey qui avait été un coup de cœur ; Pas son genre de Lucas Belvaux, comédie française drôle et rafraichissante ; Jumanji aussi jouissif que la première fois ; Harry Potter 1, 5 et 7.2 qui restent d’excellentes adaptations ; Le monde, la chair et le diable de Ranald MacDougall, probablement le meilleur film post-apocalyptique…

Alors, quels films furent les meilleures découvertes de 2015 ?


Top 5 Films de 2015

***

#5 – Le Petit Prince de Mark OSBOURNE

le petit prince affiche

>>> LIRE MA CHRONIQUE

Très attachée à l’œuvre d’Antoine de St Exupéry, j’étais un peu réticente face à ce film. Et je reste partagée (radicalement partagée). D’une part, les adaptations des passages du roman sont magnifiques, rendant honneur à sa poésie et sa douceur, grâce à la technique d’animation en stop-motion dont je raffole. D’autre part, l’animation – type Pixar – m’ennuie terriblement. Je la trouve trop lisse et sans âme, vue et revue. La transposition de l’histoire du Petit Prince sur celle de la jeune fille, qui rencontre l’aviateur, est un peu banale, bien qu’elle permet d’introduire les scènes du roman et sert ainsi à l’adaptation telle que l’a voulu le réalisateur. Mais c’est surtout la seconde moitié du film, où est à nouveau réinterprété le Petit Prince, qui perd tout l’intérêt de l’oeuvre, explicitant ce qui a déjà été presque trop expliqué par le miroir de la rencontre de l’aviateur / petite fille et aviateur / Petit Prince. Cela rallonge inutilement le film, avec des personnages absurdes et un fil sans queue ni tête, qui manque cruellement de sens – or que serait Le Petit Prince sans son cœur ? Je regrette vraiment que le réalisateur n’ait donc pas coupé son film en deux. Pour autant, j’ai quand même tenu à offrir à toutes les scènes mettant en scène le texte original la place qu’elle mérite : elles sont superbes.

*

#4 – Whiplash de Damien CHAZELLE

whiplash

Comment ne pas souligner l’excellente relation professeur-élève, le jeu des acteurs, et la sublime scène de fin ? Comment ne pas mettre en avant la montée en puissance de la tension, soutenue par une bande sonore excellente ? Ce film fut intense. Du début à la fin, on est happé par la musique, par l’obsession, par l’ambition des protagonistes ; un film qui offre d’incroyables sensations, sublimées par les condition d’une immense salle noire et d’une puissance sonore (dans d’autres cas très douloureuses mais ici pleinement justifiée) idéale. Toutes les conditions étaient réunies pour que j’aime ce film, et ça n’a pas manqué.

*

#3 – Fantastic Mr Fox de Wes Anderson

fantastic Mr Fox

Surprise : on m’en avait dit tellement de bien mais je n’étais pas si tentée. Pourtant, j’aime ce type d’animation, que je trouve rafraichissante. Je craignais d’être un peu déçue vis-à-vis de toutes les éloges. A présent, je me joins à toutes ces voix qui l’acclament : ce film est excellent. Subtil et tellement élégant, à l’image de son personnage principal. C’est modeste, mais qu’est-ce que c’est drôle. Et bien fait. Et bien pensé. Wes Anderson est définitivement un maître.

*

#2 – Voyage en Chine de Zoltan MAYER

voyage en chine

Superbe film. Vraiment, j’y suis allée parce que la bande d’annonce était prometteuse et par nostalgie de la Chine. J’étais un peu inquiète aussi de la représentation de celle-ci par un occidental, quoi que le film soit une collaboration sino-française. Et bien, le résultat fut au-delà de mes espérances. J’ai été emportée par l’émotion qui se dégage de Yolande Moreau endeuillée d’un fils accidenté dans un pays étranger et lointain. Ne pouvant ramener son corps depuis la France, elle décide de se rendre sur place chercher son fils. Aucun surjeu ni surenchère, la force du film se dégage d’une réalisation beaucoup plus subtile, qui laisse place au jeu d’une actrice au sommet de son art. De plus, la Chine y est dévoilée également avec modestie et authenticité, belle et profonde. A voir, absolument.

*

#1 – Shokuzai (Celles qui voulaient se souvenir et Celles qui voulaient oublier) de Kiyoshi KUROSAWA

shokuzai

Sans surprise, ce diptyque est une réalisation excellente. Un thriller prenant, intense, bien ficelé. Il traite jusqu’au bout les thèmes qu’il aborde : la culpabilité, le deuil, l’humanité, l’expiation des pêchés, l’obsession… Très humain, sombre, intrusif, il ne laisse pas indifférent. La réalisation sert autant les propos que le visuel ; les tons très colorés du début du film trouve son revers le reste des deux volets, renforçant la rupture qui se créé lorsque le drame a lieu. L’aura qui s’en dégage, chargée de tension, d’électricité statique et foudroyante à la fois, l’orage qui gronde en fond de récit, rend l’ensemble particulier et donne au film un aspect curieusement fantomatique, fantastique. Tout cela est qui plus est servi par d’excellentes actrices, en particulier Kyoko Koizumi dont la prestation sublime le film. Génial.


Et voilà mon TOP 5 des films qui ont le plus marqué 2015 ! Et vous, que retenez-vous de cette année passée ?

Be First to Comment

  1. De mon coté voici mon top 5 (sans les animations, sinon c’est trop complique !! haha): American Beauty, que je n’avais pas vu jusque là et que j’ai été très contente de finalement voir !
    New York Melody, merci à toi pour la découverte! mais aussi pour In the Mood for Love qui rentre dans mon top 5
    Bons baisers de bruges et Wadjda arrivent juste derrière 🙂

    • Que du bon !! 🙂
      Je prends note pour Wadjda que je ne crois pas connaître ^^

      • c’est le premier film réalisé par l’Arabie Saoudite (hors un documentaire sur l’interdiction de réaliser des films en AS lol), et de plus, par une femme !!
        Non seulement, c’est bien joué, et donne un point de vue que je n’avais pas sur l’Arabie Saoudite. 🙂

        • Ah oui, ça semble super intéressant !! Définitivement je vais le voir 😀

  2. Je suis d’accord avec ton top 🙂 même si je n’ai pas encore vu le petit prince, mais je suis sûre de l’adorer ^^

    • J’ai beaucoup aimé les parties vraiment adaptées du récit original, très poétiques ! 🙂
      Ravie qu’on soit d’accord sur l’ensemble !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :