Skip to content

Théâtre | Promenade de santé – Nicolas Bedos (Fest. OFF 2014)

promenadedesante

Résumé

« Un parc, un banc. Une jeune femme écoute de la musique, fort, sur son transistor. Surgit un homme, barbe ,cheveux en bataille.
Impatient, il s’énerve et écrabouille la radio…
Dans le jardin d’un centre psychiatrique, il doit être fréquent de faire d’étranges rencontres !
Ils se racontent, se plaisent. Elle dit être danseuse.
Il dit la désirer comme un fou. Fous ? Ne l’est-on pas toujours un peu quand on est amoureux ? Une ballade dans les méandres d’un amour improbable,hors du commun.
Lui est bipolaire, mythomane, obsessionnel, pervers narcissique à tendance suicidaire. Elle est nymphomane, paranoïaque, maniaco-dépressive à tendance schizophrénique. « 

Info(s) pratique(s)

Interprète(s) : tania garbarski, charlie dupont
Auteur : Nicolas Bedos
Metteur en scène : Hélène Theunissen

Théâtre du Chêne Noir, salle John Coltrane, à 11h (1h20), tarif : 22 €, carte off : 15 €, tarif enfant -12 ans : 8 €

Programme OFF / Réservations : sur le site du OFF ou sur le site du Théâtre du Chêne Noir


C’est la toute première fois que je vais publier un billet ici sur le festival en ne vous parlant pas de coup de cœur ou de quelque chose s’en rapprochant. C’est donc avec un peu d’hésitation que je voue livre ainsi ma confession : je n’ai pas plus que ça aimé Promenade de Santé.

Je tiens avant tout à préciser ceci avant de continuer : cet avis ne tient qu’à moi et ce sont mes goûts personnels qui s’expriment. Car Promenade de santé ne présente pas de défauts majeurs ayant pu justifier d’une quelconque dépréciation qui paraitrait alors logique ou évidente. Non, il faut même dire que le synopsis est attrayant, que le fond est intéressant, que même la mise en scène est assez bien faite, et le peu de décor qui habille la scène amène une ambiance particulière qui nous plonge immédiatement dans le contexte.

Mais, si tout est à peu près bien fait, rien dans la pièce n’est très marquant. C’est exactement ça : tout est un peu quelconque, ou pas assez quelque chose – une petite touche en plus, une originalité – si bien que tout en étant une comédie romantique sympathique, cette pièce ne me restera pas en mémoire bien longtemps. Ce n’est ni tout à fait drôle, ni tout à fait touchant, ni tout à fait critique, ni tout à fait dérisoire. C’est un peu tout ça à la fois, mais pas plus que ça – et c’est un peu cliché.

Les deux acteurs sont assez bons, mais il y a peu de prise de risque ni de jeu mirobolant. C’est une comédie romantique qui aurait pu être satyrique, mais qui manquait de poigne.

La fin est assez sympathique toutefois et également le moment que j’ai le plus apprécié dans la pièce – mais je n’en dirai rien de plus ou vous n’aurez presque plus rien à voir…


Bref, vous l’aurez donc compris, je n’ai pas été très emballée. Cependant, je ne suis peut-être pas le meilleur public pour ce genre de pièce, je l’avoue. Pour preuve, mon infatigable et courageuse acolyte a, quant à elle, beaucoup apprécié. Comme quoi, c’est parfois juste une histoire de goût.

Be First to Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :