Skip to content

Théâtre – Il était une fois… le petit poucet – Gérard Gélas

affiche

Résumé

« Il était une fois une troupe de sept comédiens, musiciens, chanteurs, bien décidés à vous entraîner dans un tourbillon de joie! Il était une fois un décor qui tourne, qui tourne, à la recherche des souvenirs d’enfance perdus : un très vieux marquis a été autrefois le petit Poucet mais a complètement perdu la mémoire… Il était une fois des valets, prêts à toutes les ruses pour aider leur vieux maître à raconter son histoire!« 

Info(s) pratique(s) :

Interprète(s) : Johanna Bonnet, Benoît Gruel, Schemci Lauth, Maïa Liaudois, François Santucci, Deniz Turkmen, Manuel Le Velly
Mise en scène / Scénographie : Emmanuel Besnault
Adaptation : texte de Gérard Gélas d’après le conte de Charles Perrault
Théâtre La Luna, salle 2, à 15h (50min), tarif : 14 €, carte off : 10 €, tarif enfant -18 ans : 8 €

Programme OFF / réservations sur le site du OFF ou sur le site du théâtre La Luna


lepetitpoucet_promoC’est l’un des meilleurs spectacles jeunesses que j’ai pu voir. Et pourtant, je ne suis de prime abord pas le public escompté par un tel spectacle mais, je l’avoue, j’ai été attirée par l’affiche qui est vraiment très jolie – sans doute la plus jolie de toutes celles que j’ai vues de tout le festival. Elle m’a aussitôt donné envie de m’intéresser à la pièce. Puis, j’ai croisé la troupe en train de chanter la chanson phare du Petit Poucet et j’ai définitivement eu envie d’y aller. J’en ai donc profité pour prendre une photo et récupérer un trac. C’était décidé : j’irai la voir. Et quelle bonne idée !

Le Petit Poucet a bien grandi. Il est devenu un riche maquis, un peu arrogant, un peu trop autoritaire. Mais surtout, le Petit Poucet a un problème : il ne se rappelle plus de son histoire. Aidé de ses valets qui acceptent de revêtir le rôle de sa famille, il décide de rejouer la scène de son enfance, celle qui l’a rendue si célèbre. Ainsi revit-on l’histoire du Petit Poucet et, à n’en point douter, celle-ci demeure la même, à quelques détails près.

Le Petit Poucet, né d’une famille de sept enfants, surprend la conversation de ses parents qui se plaignent du manque d’argent qui les accable et apprend que ces derniers vont tenter de se débarrasser de ce trop plein de bouches qui leur vide la bourse déjà bien maigre. Malin, celui-ci va se débrouiller pour laisser des cailloux derrière lui afin de se retrouver dans la forêt et de retrouver le chemin vers leur maison. Évidemment, sa brillante idée fonctionne, ils retrouvent le chemin de la maison où leurs parents, forts surpris, feignent d’être soulagés avant de recommencer. Pris de court, le plus jeune des sept garçons ne peut collecter les cailloux et emporte avec lui une miche de pain dont il répond des petits morceaux. Vous connaissez certainement la suite… (Et si ce n’est pas le cas, c’est une raison de plus pour réviser vos classiques en allant la voir !)

Il est toujours plaisant de lire, de voir, d’écouter un conte. Mais quand celui-ci est interprété par sept acteurs talentueux, dans une mise en scène dynamique, originale, chantante, dansante, interactive avec le public, et si bien chorégraphiée, comment ne pas aimer ?

Ainsi, il faut vous dire que vous allez passer cinquante belles minutes à rire, à chantonner (malgré vous), à être surpris et vous surprendre vous-mêmes en élevant la voix pour répondre aux personnages quand ce sont aux enfants qu’ils s’adressent (ce qui nous rappelle que nous-mêmes ne sommes finalement que de grands enfants), à vouloir vous-aussi faire partie de la troupe et donner autant de plaisir en si peu de temps.

Ne vous arrêtez donc pas au mot ‘conte’ ou ‘jeunesse’, ce spectacle plaît autant aux grands qu’aux petits – et c’est ce qui est d’autant plus remarquable. J’ai aimé littéralement chaque minute passée dans la salle. La fraicheur de la troupe, la fraicheur des lieux aussi, sera une pause rafraichissante parmi vos déambulations dans le festival d’Avignon. Désaltérez-vous donc des facéties des valets, des régressions, des digressions, des allers-retours, et de cette petite balade en forêt des contes de votre enfance.


COUP DE CŒUR 2014, étonnante pièce, charmante compagnie, adorable moment.

Profitez de cette dernière semaine du festival pour réserver votre place au théâtre de La Luna (la réservation est indispensable pour ne pas craindre de n’avoir pas de place au dernier moment !) et rendez-donc la mémoire au Petit Poucet !

(Cliquez sur l’image pour aller voir la bande d’annonce qui vous donnera un bon aperçu de ce petit bijou du Festival Off 2014 !)

lepetitpoucet

Be First to Comment

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :