Archives par mot-clé : ghibli

Si tu tends l’oreille – Yoshifumi Kondo

(9/10 ❤) Unique film du réalisateur, ayant déjà travaillé sur plusieurs longs métrages du studio Ghibli, parmi les meilleurs d’Isao Takahata et Hayao Miyazaki (Le tombeau des lucioles, Princess Mononoke, Pompoko, Porco Rosso), Yoshifumi Kondo nous livre dans Si tu tends l’oreille une histoire très touchante et maîtrisée. C’est un film qui entre parfaitement dans l’ambiance du studio sans pour autant en être un simili désuet. Ses qualités sont pluriels : son équilibre, la délicatesse du récit, son onirisme, sa douceur, le sourire qu’il vous laisse sur la fin. 

Pour avoir vus les films dans un ordre non chronologique, j’ai été ainsi surprise d’y voir dans les statues des chats, le chara-design des protagonistes du Royaume des chats de Hiroyuki Morita. J’ai finalement appris que ce dernier a été réalisé sept ans plus tard, en reprenant volontairement certains des personnages comme protagonistes, offrant ainsi, si ce n’est vraiment une suite, en tout cas un très bel hommage à l’oeuvre du talentueux Yoshifumi Kondo. Continuer la lecture de Si tu tends l’oreille – Yoshifumi Kondo

Souvenirs de Marnie – Hiromasa Yonebashi

souvenirs de marnie

Souvenirs de Marnie (Omoide no Mânî)
Réalisé par Hiromasa Yonebayashi (Studio Ghibli)
Sorti en 2015, film d’animation, drame et fantastique
Durée : 1h43


« Anna, jeune fille solitaire, vit en ville avec ses parents adoptifs. Un été, elle est envoyée dans un petit village au nord d’Hokkaïdo. Dans une vieille demeure inhabitée, au coeur des marais, elle va se lier d’amitié avec l’étrange Marnie… »


Note globale :

5/10


Pour tout vous avouer, j’ai réécris trois fois cette chronique depuis que j’ai vu Souvenirs de Marnie et j’ai jonglé sur la notation encore plus souvent. Je ne sais pas comment noter ce film d’animation ; d’un côté, je me sens obligée d’être un peu généreuse, car c’est une production des studios ghiblis et j’ai abandonné depuis longtemps l’idée d’être tout à fait objective à leur sujet ; d’un autre côté, j’aurais presque envie de déroger à cette même règle et de ne pas être, au final, aussi peu regardante. Je m’explique. Continuer la lecture de Souvenirs de Marnie – Hiromasa Yonebashi