Skip to content

Étiquette : etats-unis

Voici venir les rêveurs – Imbolo Mbue

(6/10) Voici un livre de la rentrée littéraire américaine qui aura fait beaucoup parler de lui et dont on attendait la sortie française avec une certaine impatience. Pour premier roman, l’auteure propose un récit poignant d’une famille camerounaise venue aux Etats-Unis dans l’espoir d’y vivre leur propre American Dream. C’est un résumé un peu sommaire, qui ne dévoile rien de l’intérêt de ce roman, mais qui est bien son point de départ. Roman ambitieux, qui manque encore de maturité dans le traitement de son sujet, il n’en reste pas moins prometteur pour son auteure.

La chute des illusions, du fantasme de trouver ailleurs une herbe plus verte que chez soi, l’envie de quitter une situation précaire pour une vie de réussite sociale – le récit d’Imbolo Mbue s’appuie sur la personnalité pugnace de ses protagonistes pour raconter la lente agonie de leurs rêves. Ils s’y accrochent pourtant, durs comme fer, réalisant cependant que l’horizon occidental n’est pas aussi fleurissant qu’ils ne l’avaient imaginé. Pourtant, ils s’y habituent, petit à petit, confrontés tous les jours à une culture qui leur est opposée.

2 Comments

L’heure de plomb – Bruce Holbert

Prix du roman fnac 2016

(7/10) Cela fait longtemps que, à force de regarder les vidéos du vidéaste « Le Rouquin Bouquinne », j’ai eu envie de découvrir les éditions Gallmeister, spécialistes de la littérature américaine. Forte d’un catalogue riche, j’avais hâte de tenter et j’ai donc été plus qu’heureuse de trouver parmi les réceptions pour la Fnac, L’heure de plomb de Bruce Holbert. La quatrième de couverture donnait du rêve, et j’y ai plongé avec beaucoup de plaisir. Pas forcément le coup de cœur auquel j’aurais pu m’attendre, mais dans tous les cas une très bonne lecture qui est à découvrir.

Leave a Comment

Someone – Alice McDermott

someone
Someone
Écrit par Alice McDermott
Traduit de l’anglais (US) par Cécile Arnaud
Prévu aux éditions La Table Ronde (Quai Voltaire), le 27 Août 2015
Roman, Contemporain, Autobiographie fictive, Récit de vie
272 pages, 21 €


Brooklyn, années 30, quartier irlandais. Marie vit avec ses parents, immigrés avant sa naissance, et son grand frère Gabe dans un minuscule appartement bien astiqué. Son père boit trop mais il aime sa fille tendrement. Sa mère a la rudesse des femmes qui tiennent le foyer. Tandis que Gabe se destine dès le plus jeune âge à la prêtrise, Marie traîne sur les trottoirs de New York avec ses copines, colportant les cancans du bloc d’immeubles, assistant aux bonheurs et aux tragédies d’une quartier populaire. Viendront le temps des premiers émois, puis du premier emploi, chez le croque-mort du quartier, le débonnaire M. Fagin. Un jour, elle rencontre Tommie, GI détruit par la guerre qui vient de s’achever, employé d’une brasserie de bière et ancien paroissien de Gabe. Tommie est ce qu’on appelle «un gars bien». Ensemble, ils vont élever quatre enfants qui connaîtront l’ascension sociale américaine.


Note globale :

10/10

Coup de cœur 2015


Je tiens à remercier les éditions La Table Ronde pour avoir traduit ce livre. Non que je n’aurais pu le lire en anglais, mais ils m’ont ainsi offert l’opportunité de le découvrir (et merci à la Fnac de me l’avoir envoyé pour son Prix du Roman 2015). C’est rare ce genre de rencontre littéraire, où l’on tombe éperdument amoureux(se) du livre. J’ai aimé Someone, petit à petit, en douceur et avec élégance. Sans en avoir l’air, il m’a emportée, à mon insu, vers un état de jouissance livresque si rare, si désiré et après lequel on se retrouve dans l’impasse : la déception de ne pas ressentir dans la lecture suivante cette même étincelle. Après avoir lu Someone, j’ai eu une panne de plus d’un mois qui commence à peine à s’estomper. Cela valait le coup.

11 Comments
%d blogueurs aiment cette page :