Un dernier bilan pour 2017

(Pas de résolution cette année ; je suis déjà en retard pour mon bilan de 2017 !)

L’année dernière, j’ai fusionné tous les bilans mensuels que je faisais auparavant pour n’en faire plus qu’un seul « Monthly Best Of Culture ». Cela a permis de me simplifier la tâche en ne démultipliant plus les articles chaque fin de mois. Quand on regarde ma régularité, cela a été plutôt salvateur. Je vais donc en faire de même pour le bilan annuel !

Cette année, je vais faire un autre choix : c’en est fini des notes sur dix que j’attribuais jusqu’ici – hormis pour préparer, peut-être, des bilans comme celui-ci (qui seront, vous vous en doutez, rares). Je trouve de moins en moins de sens aux notes que j’attribue. Une notation, cela s’évalue au niveau de l’œuvre ou d’un type d’oeuvre ou d’une filmographie. L’éventail de comparaisons possibles est large mais il devrait surtout être réfléchi et argumenté. Dans un bilan cela se met en parallèle d’autres œuvres où la comparaison sera forcément sommaire, involontaire et dénuée de sens.

En miroir de ce que je fais dans mes bilans mensuels, le classement sera composé de :

  • « les coups de cœur »,
  • « les bonnes surprises »,
  • « les bonnes découvertes »,
  • « les découvertes »,
  • « les mitigés »,
  • « les mauvais élèves »,
  • et peut-être (le plus rarement possible) « les inclassables ».

Lire la suite

Un dernier billet pour 2017

2017 touche à sa fin et il est temps de dresser un bilan du blog. Contrairement à mes envies de début d’année, je n’ai pas consacré beaucoup de temps à ce dernier, et tend à y consacrer de moins en moins. Comme toujours, je vous confirme que l’envie ne me manque pas, mais le temps et l’inspiration me font souvent défaut. Le format également, puisqu’une chronique me prend plusieurs heures de réflexion, d’écriture, de corrections – parfois pour tout effacer. Mes résolutions ne seront pas les mêmes cette année, car je ne sais toujours pas si je parviendrai à retrouver un rythme régulier. Pour autant, chaque fois que j’arrive à prendre du temps sur l’écriture d’une chronique ou d’un billet, j’y prends toujours un grand plaisir. Aussi, je n’abandonne pas vraiment White Pages, berceau précieux où je retrouve mes souvenirs de lecture et d’expériences cinématographiques, théâtrales et autres. Pour moi qui n’ai pas grande mémoire, c’est un lieu réconfortant où je peux retrouver celle que j’ai été l’espace d’un instant, face à une œuvre qui m’aura touché, déçue, laissée indifférente, révoltée, cultivé, etc.

C’est également un lieu rassurant, où je peux relire une chronique et m’étonner de l’avoir écrite. Non que mes écrits soient tellement brillants, ou même originaux, mais le fait même d’en avoir été la source est en soi gratifiant. Un bon moyen de se remonter le moral quand on se confronte à un obstacle qui nous fait douter de nous-même. Après tout, c’est ce que l’écriture m’a toujours offert en retour des heures passées à la pratiquer, et c’est certainement pour cela, aussi, que je l’aime.

2017 aura été une année de changements dans ma vie professionnelle comme privée. C’est plutôt du positif que j’en retire et de l’espoir pour que 2018 soit encore meilleure. Lire la suite

#RLN2017 : La Rentrée Littéraire du Net 2017 (du 10/08 au 15/10)

La Booktubeuse PikoBooks, dont je vous invite à découvrir sa chaîne ou son blog (elle est passionnante !), propose de s’approprier la rentrée littéraire afin de mettre en lumière d’autres auteurs ou d’autres maisons d’édition que ceux qu’on retrouve(ra) forcément dans tous les médias, et qui sont déjà bien connus et n’ont pas forcément besoin de plus de publicité.

Comme elle le rappelle, il ne s’agit pas de dire qu’ils le déméritent, mais tout simplement qu’ils ne sont pas les seuls !

Elle propose ainsi deux choses. La première, et c’est évident, c’est simplement de parler de sa rentrée littéraire : de son rapport avec cette période de l’année et des livres, des auteurs ou des maisons d’édition qu’on aime et dont un ou plusieurs titres prévus pour la rentrée littéraire nous ont fait de l’œil. La seconde, c’est un challenge : celui de parler de sa rentrée littéraire et de s’engager à lire au moins deux titres sortis entre août et octobre. Je vous invite à cliquer ici pour en savoir plus !

Quant à moi, je n’aurais pas le temps de faire le challenge (et puis, je m’y tiens jamais), aussi je vais me contenter de vous citer une dizaine de livres qui me tentent de cette rentrée littéraire. Et comme je suis toujours aussi bavarde, je ne citerai pour chaque livre que 3 ou 4 raisons qui me donnent envie de les lire ! A vous de vous montrer curieux en cliquant sur les titres pour aller lire les résumer directement sur le site des éditeurs.

Allez, c’est parti!
Lire la suite