Skip to content

TAG | Christmas Classic Book Tag

Nous sommes le 24 décembre et il sera bientôt l’heure de festoyer à coups d’apéritifs, de bons vins et de mets délicieux. Mais comme il reste encore quelques heures avant que nos estomacs prennent leur pieds, savourons un petit instant près du feu ensemble !

Ah, j’adore ce moment. Ce moment juste avant d’ouvrir les cadeaux le 25 décembre, où il fait bon de déguster des apéritifs, de siroter un bon vin, et de se blottir près du feu… Ah ! Ce moment si doux de l’attente !

Comme l’indique si bien le titre, je vous propose de répondre à quelques questions en rapport avec cette superbe journée à travers ce petit tag très actuel !


 

#1 Santa Claus is coming to town : Un livre que tu aimerais que le Père Noël t’amène cette année.

Il y a pleiiiiiins de livres que j’aimerais voir arriver sous le sapin. Parmi eux, ces trois-là me feraient sans doute rosir de plaisir :

« Les fiancées de l’hiver », le tome 1 du Passe-Miroir écrit par Christelle Dabos
Ce n’est sans doute plus une surprise – et probablement pas pour beaucoup une découverte – car ce livr est passé sur tellement de blogs et de chaînes littéraires qu’il en devient un peu redondant. Peut-être, mais les éloges qui en ont été faits, et par des booktubbers / bloggeurs dont je respecte l’avis, m’ont clairement donné envie de m’y tenter à mon tour. En plus, c’est une auteur francophone, et j’ai à cœur de découvrir ce que notre langue peut receler comme talents. Bref ! C’est un livre hivernal qui me ferait un très grand plaisir pour entamer l’année 2015 !

« Les Outrepasseurs », le tome 1 écrit par Cindy Van Wilder
Pour les mêmes raisons ci-dessus, une auteur francophone dont je suis le blog et qui m’intrigue beaucoup. Le livre est en plus un tel objet-livre qu’il ferait honneur, je crois, dans ma bibliothèque (certes déjà très chargée, je le concède). Mais il est plein de promesses, et pour une novice dans le fantasy, ce serait l’idéal.

Une bédé des éditions Fei, n’importe laquelle
Parce que c’est grâce à cette superbe maison d’édition que j’ai découvert le talent de Golo Zhao (La balade de Yaya, Passeur d’âmes) et que je suis sûre qu’elle réserve encore pleine de surprises venues d’Asie et notamment de la Chine.

#2 – Rudolph the Red Noses Reindeer : Tu incarnes Rodolphe et tu dois guider tes amis vers un bon livre/saga, que choisis-tu ?

C’est dur comme question ! Mais comme je m’intéresse aussi aux romans historiques et c’est un genre qui est parfois un peu rebuté, je vais orienter ma réponse en ce sens :

Pour faire découvrir les romans historiques, je choisirai « Les Piliers de la Terre » et « Un monde sans fin » de Ken Follet qui sont des fresques très intéressantes. Certes, on peut lui reprocher d’avoir un style un peu sec, très documentaliste par certains aspects, mais j’y ai trouvé une vraie immersion dans l’époque traitée. Les relations entre les personnages sont intéressantes, d’autant plus qu’ils sont très nombreux. Et la façon dont l’auteur parvient à leur donner suffisamment de place sans se disperser est vraiment surprenante et à remarquer.
Si mon ami(e) est toutefois réticente sur l’aspect purement historique, ou sur l’époque médiévale, je l’orienterai alors vers ses romans plus contemporains tels que « Le vol du Frelon » qui aborde la résistance au Danemark ou encore « La nuit de tous les dangers » qui, tout en étant sous fond de Seconde Guerre Mondiale, possède un scénario suffisamment ancré de mystère pour intriguer et tenir en haleine son lectorat.

Toujours dans le roman historique, je proposerai de découvrir la trilogie « L’Âme du Temple » de Robyn Young si la personne craint de s’ennuyer devant une fresque historique. Cela parle des croisades et s’articule autour d’un apprenti templier qui va marcher sur les traces de son père. Personnellement, j’ai trouvé cette trilogie très prenante. Non seulement parce que l’environnement y est très bien retranscrit, mais parce que l’auteur réussit à créer une histoire épique, très rythmée, avec un héros intéressant, multiple, et dont on s’attache assez vite.

Enfin, je proposerai sans doute de découvrir « Tous les hommes sont mortels » de Simone de Beauvoir. D’un registre certes très différent, ce roman est absolument génial tant il apporte à la fois un aspect profondément tragique, voire romantique, à travers le personnage de Fosca – lequel devint immortel afin de sauver sa cité, rongé par le désir d’action et animé de diverses aspirations, qui épouse, au fil du roman et des époques, celles de l’humanité ; mais aussi une profonde réflexion sur la question ambigüe – mais non sans intérêt – de l’immortalité, du temps et du rapport de l’homme au temps (entre autres…).
Le roman est avant tout pluriel : c’est un roman historique, puisque les événements sont des événements réels de notre Histoire ; mais c’est aussi un roman psychologique, notamment induis par la double narration et le double drame qui se joue entre Fosca, le passé de celui-ci, et Régine à qui il conte son histoire et qui se fascine pour lui et l’immortalité qu’il représente ; et enfin, c’est un roman philosophique. A cela, ajoutons la plume de Simone de Beauvoir qui, personnellement, m’a littéralement charmée. Elle est gourmande et très habile, mais surtout, et c’est pourquoi je conseille ce livre avant tout, elle est – curieusement – facile à aborder, d’une aisance qui rend la lecture agréable et fluide tout du long. Bref, c’est un livre qu’il faut découvrir coûte que coûte, d’autant plus que la richesse de ce livre est que son apport est pluriel.


 

#3 – A Christmas Carol : Cites un livre que tu as relu, un livre que tu lis actuellement et un livre que tu as prévu de relire en 2015.

J’ai relu cette année « Il ne faut jurer de rien » d’Alfred de Musset, une pièce de théâtre très courte que j’avais un peu oublié depuis. C’était une chouette relecture, le poète ayant une plume agréable et surtout un trait d’humour très appréciable. Il tourne les situations en dérision et réussit à surprendre son lectorat, bien que je suis aujourd’hui assez avisée pour ne pas manquer de s’attendre aux revirements multiples. J’aime surtout la façon dont le poète met en scène ses personnages qui sont à la fois tout et son contraire.

Je lis actuellement « Le Prince des Fous » de Mark Lawrence, un roman de fantasy. J’ai malheureusement découvert qu’il existait préalablement une autre saga tirée du même univers, je vais sans doute manquer les références qui y seront faites, mais, à priori, elles devraient pouvoir se lire indépendamment (enfin, j’espère).

Concernant le livre que j’ai prévu de relire en 2015, rien n’est tout à fait sûr, mais je pense à deux livres : « Insurrection » de Robyn Young afin de pouvoir ensuite poursuivre avec le second tome, « Renégat », et « Everworld » de K.A. Applegate, qui est une saga jeunesse remplie de mythologies en tout genre (grecque, aztèque, nordique…) qui m’avait énormément plu mais dont je n’ai jamais pu achever la troisième et dernière intégrale.


 

#4 – Miracle on 34th Street : Un livre que tu as réussi à finir par miracle.

Il s’agit bien sûr de « Ô mon George, ma belle maîtresse » composé des lettres que se sont échangés George Sand et Alfred de Musset. J’aimais beaucoup ce dernier, notamment à travers ses quelques pièces de théâtre, mais je suis tombée de très haut en lisant ces lettres. L’illusion du poète s’est brisée en découvrant le personnage détestable qui s’y cache. Ses lettres ont suscité en moi un profond agacement, si bien que j’avais très envie d’achever ce recueil de lettres, et à la fois, je n’arrivais pas à avancer !


 

#5 – The Polar Express : Un livre que tu as lu si vite et que tu aimerais qu’il dure pour toujours.

Cette année, j’ai eu des coups de cœur, mais aucun univers que je voudrais voir durer pour toujours. En fait, cela fait assez longtemps que je n’en ai plus trouvé. Aussi, très chers compatriotes, je me vois dans l’obligation de vous dire que le seul et l’unique n’en est que trop cliché, et que trop vrai.

« Harry Potter » – oui, madame, oui monsieur – de JK Rowling est sans doute celui dans lequel je replongerai volontiers. Pas uniquement dans les sept tomes, mais plutôt dans les fanfictions autour de cette saga jeunesse. J’en ai lu des excellentes et j’ai des auteurs que je relirai avec grand, grand plaisir. Parmi lesquels notamment : Alixe, Alohomora, GabrielleTrompeLaMort… pour ne citer que mon Top 3 !


 

#6 – How the Grinch Stole Christmas : Si tu volais une série de livres, laquelle serait-ce ?

Comment voler une série de livres que je possède déjà ? Sérieusement, j’y ai réfléchi et je ne vois vraiment pas quels livres je volerais…


 

#7 – Frosty The Snowman : Un livre qui a fait fondre ton cœur.

Je vous avoue avoir pris plusieurs minutes à réfléchir sur la façon dont j’allais interpréter cette question. Bien sûr, il pourrait s’agir de romances, mais j’ai depuis quelques temps mis de côté les livres de ce genre qui ont fini par me lasser et ne plus me toucher. J’avais l’impression de tourner en rond et de ne lire qu’une même histoire avec quelques variantes. Rien de très réjouissant, à force.

Et puis, je me suis rappelée ce livre. Ce livre qui m’a particulièrement touché, mais que j’avais d’abord découvert au cinéma – une libre interprétation également devenue un coup de cœur de l’année. Il s’agit ni plus ni moins de « Les nuits blanches« , petit roman écrit par Dostoïevski et librement adapté au cinéma par Luchino Visconti (réalisateur de Le Guépard, Rocco et ses frères, Mort à Venise…).

C’est un roman magnifique, très court, mais d’une portée telle qu’il m’a émue, même si je venais à peine de voir le film. Et bien que je doive admettre avoir été profondément emportée par ce dernier, le livre a quand même réussi à plusieurs moments à m’émouvoir, à me faire ressentir des tas d’émotions. C’était jouissif, exaltant, d’une incroyable force. Et cela m’a rappelé l’état dans lequel j’étais sortie après la séance (car j’avais eu la chance de pouvoir voir Les nuits blanches au cinéma). J’avais le cœur en joie et je n’arrêtais pas de sourire, et j’avais envie de rire et de m’exclamer. C’était étrange et merveilleux comme sensation ! Et très rare, quand on y pense.

Un véritable coup de foudre. Pourtant, l’histoire n’est pas sans contraste, et le roman est sans doute bien plus sombre que le film, il faut l’admettre. Mais, c’est finalement comme cela qu’une histoire peut me plaire, quand la romance n’est pas la seule chose à découvrir, comme c’est malheureusement le cas pour beaucoup de livres actuellement. J’aime quand elle s’intègre à une histoire plus grande et plus complexe, même si elle garde toute sa place, bien sûr.

Et puis, il y a aussi la « Lettre d’une inconnue » de Stefan Zweig qui m’a fait pleurer tout du long. Et c’est pourtant rare que je pleure en lisant. C’est encore une fois un texte que j’ai également pu découvrir interprétée, mais cette fois au théâtre. Alors qu’il s’agit d’une nouvelle épistolaire, elle a été mise en scène avec deux acteurs. L’émetteur, cette inconnue qui est tombée follement amoureuse de cet homme, ce voisin de palier qui ne lui a jamais jeté un seul regard, et lui, le destinataire qui découvre soudain, à travers ces lettres, de quelle façon il a été aimé. Ça a été une expérience riche en émotions, et j’étais un peu tremblante en sortant du théâtre. J’ai pleuré, encore une fois, à chaudes larmes, mais c’était impossible de résister face au talent des acteurs, mais aussi à la beauté du texte. La force inscrite dans les mots de cette amoureuse déchue n’a pas de qualificatif suffisamment précis pour la décrire ; personnellement, elle m’a véritablement touchée. Et si je ne vous conseille certainement pas de la lire durant ces jours de fête (ça, non !), je vous invite vivement à la découvrir à l’avenir.


 

#8 – The Santa Claus – Un livre que tu as lu et tellement apprécié que tu as immédiatement cru au talent de l’auteur.

Comme premier roman, j’ai lu et aimé dès les premières pages « Les mots qu’on ne me dit pas » de Véronique Poulain. C’est un petit livre qui se lit d’une seule traite, composé d’anecdotes de quelques pages tout au plus et dans lequel on découvre l’enfance de l’auteur en compagnie de ses parents sourds. A travers les scènes du quotidien, elle nous parle du handicap de ses parents, de sa relation toute particulière avec ses parents et, évidemment de la réaction de son entourage et du regard des autres. Sans jamais tomber dans le mélodrame, elle nous fait passer aisément du franc rire à l’attendrissement et nous ouvre le regard. Un premier livre qui donne envie d’en lire plus et j’espère avoir l’opportunité de me plonger dans un second roman.


Et voilà, c’en est terminé pour ce Tag. Je ne citerai personne, si ce n’est que je vous cite tous !

Il ne me reste plus qu’à vous souhaiter à tous un excellent réveillon de Noël !!!

7 Comments

  1. J’ai lu toutes tes réponses et j’ai trouvé plusieurs livres que j’avais lu aussi.
    J’ai beaucoup aimé les pilliers de la terre et le monde sans fin mais aussi l’ame du temple.
    Les outrepasseurs sont en commande je devrais les recevoir pour la fin de l’année et puis quand j’ai vu la question, quel livre voudrais-tu qu’il dure toujours, j’ai tout de suite pensé à Harry Potter et surtout à l’univers de Poudlard. Je pense que beaucoup de personne voudrait que cet univers dure toujours.

    • Merci de m’avoir lu !
      Personnellement, ce sont les livres qui m’ont fait découvrir et aimer les livres historiques !
      J’espère que Les Outrepasseurs te plaira. Je ne l’ai pas eu, mais j’espère que je pourrais le lire très bientôt ! 🙂
      On est tous un peu nostalgiques d’Harry Potter.

  2. # The Xmas Winebook: La Bataille de l’Amour et du Vin, Alice Feiring – Cheers!

  3. Léa Léa

    En fanfiction je te conseille vivement ludo mentis aciem de Ielenna, c’est une fiction vraiment géniale !

  4. J’entends beaucoup de bien de « Les mots qu’on ne me dit pas », je crois que je vais me laisser tenter 🙂 Pour la question 5, j’ai répondu la même chose, aucun univers n’arrive à créer les mêmes sensations que celui d’Harry Potter 🙂

    • Je ne saurai que te conseiller. Je l’avais pris pour occuper mon voyage, et je l’ai avalé en une après-midi. C’est bien écris, juste et drôle à sa façon !

      héhéhé je crois qu’en effet cette saga bat tous les records. C’est presque un peu dommage !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :