Skip to content

Read In English – Le bilan

challengereadinenglishOctobre 2014, je me suis lancée dans le challenge « Read In English », proposé par Avalon sur le forum de Livraddict. Avec plein de bonne volonté, je me suis dit que ce serait l’occasion d’arrêter de râler contre les mauvaises traductions et de profiter du style, à l’état brut, des auteurs que j’aime ou que je voudrais découvrir.

30 Septembre 2015, le challenge s’est terminé et je me rends compte ne pas avoir tellement lu en anglais, à mon grand regret. Non, vraiment pas.

J’ai donc lu 10 livres dans la langue de Shakespeare en une année – pas fameux, n’est-ce pas ?

Ce n’est pourtant pas faute d’apprécier de lire en anglais. Comme je le disais, j’ai souvent grincé des dents devant de mauvaises traductions – je m’interroge souvent sur la fiabilité d’une traduction, sans même parler de qualité de celle-ci. Passant inévitablement à travers le prisme d’un traducteur, aussi excellent fût-il, le texte n’en est-il pas déformé ?

Je remarque aussi avoir essentiellement lu des romans jeunesses dans leur langue originale. Même si je pense avoir un niveau très correct, il est vrai que j’ai un peu plus de mal à me lancer dans de la littérature classique anglaise ou américaine en version originale. A vrai dire, je m’y connais assez eu en littérature étrangère, de manière générale.


– Bilan de lecture –

The Mortal Instruments de Cassandra Clare :
– le tome 2 « City of Ashes »
– le tome 3 « City of Glasses »

City of Ashes - Mortal instruments 2the mortal instruments 3

J’aime beaucoup l’univers créé par Cassandra Clare qui est l’énorme avantage de cette saga. Bien qu’il réunit un folklore plutôt « classique » (des anges, des démons, des loups garous, des vampires, des sorciers…), il reste très étoffé et très bien développé par l’auteur. Elle réussit à tenir un rythme appréciable de lecture tout en prenant le temps de créer un vrai décor et une vraie ambiance. Qu’importe les quelques points négatifs que je lui trouve – principalement son humour corrosif et deux personnages principaux agaçants – cela lui permet de rester jouissif à la lecture. Les personnages secondaires sont également un vrai atout.
Pour ce qui est de le lire en anglais, j’avais éprouvé quelques difficultés dans le premier tome car il faut également envisager les termes spécifiques à un univers fantastique. Mais une fois ceux-ci bien compris, il reste assez aisé de se plonger dedans avec un niveau débutant +.

Découvrir ma chronique du tome 2.
Découvrir ma chronique du tome 3.

The 100 de Morgan Kass

The 100

Je n’ai absolument pas apprécié ma lecture. Découverte après la série, je l’ai trouvée beaucoup trop jeunesse et fleur bleue. Elle avait pourtant de quoi me plaire : j’adore absolument les histoires mettant en scène un microcosme devant apprendre à vivre en communauté restreinte pour survivre, surtout si on parle de science-fiction. Mais à part savoir qui a ou qui veut coucher avec qui, je n’ai pas trouvé de vrai intérêt dans ce premier tome, d’autant plus que l’héroïne est une vraie Mary Sue – et je déteste ça.
Cependant, si vous voulez lire en anglais, à part pour les quelques vocabulaires liés à la technologie (cependant assez rares, car cet aspect-là n’est pas très développé), ce roman peut être un choix idéal pour une seconde lecture. Niveau débutant.

Découvrir ma chronique sur le tome 1.

The Maze Runner de James Dashner :
le tome 1 « The Maze Runner »
le tome 2 « The Scorch Trials »

the maze runner book 1themazerunner 2 the scorch trialsEn pleine période de dystopie, j’avais très envie de découvrir cette saga, d’autant plus que la bande d’annonce du premier film me tentait bien. Mon erreur a été de voir le premier film en lisant le premier roman, j’étais du coup un peu perturbée par tous les remaniements du film. Finalement, j’ai trouvé que les deux se complétaient plutôt bien. J’avais même beaucoup apprécié le premier roman, qui n’est pas exempt de défauts, cela dit. Comme dit plus haut, j’adore les microcosmes et ce premier tome en bénéficiait grandement. Le rythme de James Dashner est efficace, bourré de chapitres très courts, de cliffhangers à gogo – qui rendent la lecture frénétique mais qui n’en est pas moins un défaut de style, quand on prend du recul. Cependant, le second tome a été une vraie déception. J’ai détesté les personnages que je trouvais réécris vis-à-vis du premier tome. Le héros prenait beaucoup trop de place avec une psychologie à deux francs six sous et tout plein de mièvrerie sentimentale avec un trio amoureux mal développé. Bref, après cela, j’ai mis un an pile poil avant de me lancer dans le troisième tome (dont je vous parlerai du coup très bientôt).
Pour le vocabulaire un peu étrange, je ne le mettrai pas en Niveau Débutant, cependant je pense que si vous avez déjà commencé à lire un peu de VO et que vous estimez avoir le Niveau Débutant +, vous pourrez très bien vous y attaquer, sans trop de problème.

Découvrir ma chronique du tome 1.
Découvrir ma chronique du tome 2.

Tales from Kingdom, Book 1 : Poison de Sarah Pinborough

poisonJe voulais absolument me mettre aux réécritures de conte. Comme c’est la grande mode au cinéma, avec plus ou moins de réussite, je voulais découvrir ce phénomène à travers la littérature également. Grand mal m’en prit, car j’ai absolument détesté cette lecture. Tout m’a irrité, du style pauvre de l’auteur à l’aboutissement, malgré quelques idées intéressantes disséminées ici et là. L’intention était bonne, mais le résultat très mauvais. C’est un mélange de mauvais goût entre un Disney, la mode All Teenage Wants Sex et un humour à deux francs six sous… Pas du tout ce à quoi je m’attendais, malheureusement.
Cependant, un très bon premier roman en version originale, si vous souhaitez vous mettre à l’anglais ! Niveau Débutant, sans problème.

Découvrir ma chronique du tome 1.

The Ocean at the End of the Lane de Neil Gaiman

the ocean at the end of the lineAprès avoir tant entendu parler de cet auteur, j’ai profité d’une attente à l’aéroport pour me le procurer. Je l’ai rapidement terminé et plutôt bien apprécié dans l’ensemble. Le style est fluide, agréable, même si dans ce roman pas extraordinaire. L’histoire était très prenante avec un folklore qui m’avait plu. Je n’en garde cependant pas énormément de souvenirs aujourd’hui, aussi je vous recommanderai plutôt de lire ma chronique pour avoir un vrai avis sur ce roman.
Un roman qui m’a semblé facile à lire mais pour lequel, je recommanderai d’être au moins au Niveau Débutant + avancé, presque Niveau Intermédiaire.

Découvrir ma chronique du roman.

Only Ever Yours de Louise O’Neill

untitledC’est le dernier roman en anglais que j’ai lu pour le challenge 2014-2015 et peut-être un vrai coup de cœur. Alors que je commençais à avoir de vrais préjugés sur la littérature jeune adulte, ce livre a un peu relevé le niveau. Il dispose de toutes les composantes de cette littérature mais avec l’avantage d’avoir aussi une prise de recul, un vrai message, et une auteure qui n’hésite pas à développer son thème et à ne pas se laisser embarquer par la facilité. Je dis cela principalement pour sa fin, qui m’a réellement surprise et m’a aussi fait très plaisir. Comme dans ma chronique, je dirais : enfin, une auteure ose !
Il faut cependant disposer d’un niveau Intermédiaire/Intermédiaire + pour le lire avec fluidité en anglais.

Découvrir ma chronique de ce roman.

Pride and Prejudice de Jane Austen

prideÇa fait longtemps que je voulais découvrir cette auteure que j’affectionne tout particulièrement dans sa version originale. C’est en découvrir une horrible traduction de ce même roman, que j’ai vraiment eu l’impulsion de vouloir lire en anglais. Du Jane Austen dans lequel on parle avec un style familier, un langage familier et où tout le monde se tutoie – une vraie torture. Le lire en anglais a été pour le coup une vraie redécouverte, non seulement du style de Jane Austen, du roman et curieusement de moi-même. Un exercice très formateur mais sur lequel je n’ai pas voulu écrire de chronique. Pour le coup, ce fut une expérience très enrichissante mais aussi personnelle.
Il faut avoir un Niveau Elevé pour pleinement apprécier le style de Jane Austen, même si je pense qu’un Niveau Intermédiaire + pourra le lire.

A Portrait of an Artist as a Young Man de James Joyce

a portrait of an artist as a young manPour le coup, ce fut la lecture la plus compliquée en anglais. Si bien que j’ai abandonné à mi-parcours et lu le reste en français. J’ai grandement apprécié cette autobiographie, quoi qu’elle fut parfois difficile. Très enrichissante, très révélatrice de l’auteur également. J’aurais aimé avoir déjà lu un roman de James Joyce avant de le découvrir dans ce livre.
Je recommande d’avoir un Niveau Elevé + pour vraiment le comprendre et le lire avec fluidité. Son style, riche et élaboré, demande une exigence en anglais telle, et je ne la possède pas encore. A voir pour l’avenir !


– Notes sur les Niveaux d’Anglais proposés ici –

Débutant – Je n’ai jamais lu de livres en anglais, je comprends un peu les films que je regarde mais je suis obligé de lire les sous-titres, dans tous les cas.
Débutant + – Je me suis tenté à l’anglais avec des textes faciles. Je pense pouvoir lire des livres faciles. Je peux appréhender des termes étrangers avec le contexte décrit. Je regarde des films en V0 en les comprenant, je lis les sous-titre quand même au cas où.
Intermédiaire – J’ai déjà lu en anglais des romans faciles d’accès. Je pense avoir un niveau d’anglais courant, même si je dois encore l’améliorer en acquérant du nouveau vocabulaire. Je regarde les films en VO et je peux retirer les sous-titres quand ça ne demande pas de vocabulaire spécifique (médical, technique, technologique…)
Intermédiaire + – Je lis en anglais de temps en temps. J’ai un nouveau d’anglais courant, je comprends aisément, même sans avoir tout le vocabulaire qu’il me faut. Je regarde des films en anglais sans sous-titre.
Elevé – Je lis très bien l’anglais et je commence à lire de la littérature classique, même si cela me demande plus d’effort. J’ai un bon niveau de compréhension. Ça ne me pose aucun problème de regarder des films en anglais, peu importe le genre.
Elevé + – J’ai un très bon niveau d’anglais, si bien que je suis capable de comprendre et d’apprécier pleinement des styles élaborés, complexes, précis, utilisant un vocabulaire dense et des figures de style. Je n’ai aucun problème à regarder quoi que ce soit en anglais.


 

– Et Après ? –

Je ne pense pas réitérer le challenge pour cette année, même si je garde l’objectif de lire plus souvent en anglais. Cependant, si vous aimez lire en anglais, si vous souhaitez commencer, et si vous aimeriez le faire et discuter avec d’autres personnes de vos avancées, n’hésitez pas à participer à la quatrième saison du challenge, n’hésitez pas. Cette fois-ci, c’est Frankie qui se charge de l’organiser et tout se passe ici : http://www.livraddict.com/forum/viewtopic.php?id=21631

Be First to Comment

  1. Je réitère le challenge cette année même s’il est vrai que j’ai beaucoup moins en lu en anglais cette année que les années précédentes! Plus par faute de temps qu’autre chose 🙂

    • Ah le temps… je comprends ! 🙂 Bonne chance ! Tu t’es donnée un objectif ?

      Si je ne me relance pas dans le challenge mais je veux quand même lire plus de livres en VO. 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :