Skip to content

White Pages Posts

Boyhood – Richard Linklater

Boyhood_affiche

Boyhood
Réalisé par Richard LINKLATER
Interprété par Ethan HAWKE, Patricia ARQUETTE, Ellar COLTRANE, Lorelei LINKLADER (en voir plus)
Drame
2014


« Chaque année, durant 12 ans, le réalisateur Richard Linklater a réuni les mêmes comédiens pour un film unique sur la famille et le temps qui passe. On y suit le jeune Mason de l’âge de six ans jusqu’ à sa majorité, vivant avec sa sœur et sa mère, séparée de son père. Les déménagements, les amis, les rentrées des classes, les premiers émois, les petits riens et les grandes décisions qui rythment sa jeunesse et le préparent à devenir adulte… « 


Note Globale :

8/10


Qui n’a pas imaginé un jour voir une telle œuvre sortir sur grand écran ?

Eh bien, Linklader l’a fait, et après sa génialissime série des Before (dont il me reste encore à voir le dernier), on n’aurait pas espéré de meilleur réalisateur pour réaliser cette fresque familiale. Boyhood attise l’enthousiasme du public et le film a en effet de quoi justifier les éloges qui lui sont généreusement faites. Bien que les dernières minutes peuvent se faire sentir (ça a été mon cas), il s’agit probablement du film le plus authentique de cette première moitié de 2014. Un pari plutôt réussi, donc.

Leave a Comment

BD, Manga, Comics | In My Mailbox #2 – Juillet 2014

Avec deux petits jours de retard, voici mon In My Mailbox concernant les bédés, les mangas et les comics que j’ai trouvés durant ce mois de Juillet. Essentiellement des emprunts à la bibliothèque, c’est donc un mois plus que raisonnable passés ! Mais de très belles découvertes passées – ou à venir !

Cela faisait très longtemps que je voulais le faire, mais je me suis enfin mise aux comics!

Juillet

Voici donc mes petites trouvailles du mois :

Leave a Comment

Livres | In My Mailbox #3 – Juillet 2014

Ce mois-ci, comme vous le savez, j’étais au festival de théâtre en Avignon. Du coup, j’en ai profité pour m’acheter quelques pièces de théâtre parmi celles que j’ai préférées. Donc, pas beaucoup de dépenses ce mois-ci (mon compte en banque me dit merci !) mais quand même quelques emprunts en bibliothèque plutôt sympathiques !


Bibliothèque Louise Michel

Allez aux bibliothèques publiques !

J’ai honte mais je me suis rendue compte, il y a à peine 2 mois il me semble, que j’avais à une dizaine de minutes de chez moi une bibliothèque municipale… Elle est dans une des petites rues dans lesquelles je ne m’aventure jamais et du coup je suis passée à côté pendant plus d’un an sur Paris. Pourtant, j’ai toujours voulu en avoir une à ma portée, c’est tellement pratique ! Et même pour bosser, c’est quand même mieux que de rester chez soi (où il y a beaucoup trop de distractions possibles !).

Celle que je fréquente se trouve dans le 20e arrondissement et est spécialisée jeunesse. Il y a pas mal d’activités proposées pour les plus jeunes, mais pas que. Rencontres entre auteurs mais aussi, dernièrement, des soirées séries TV avec notamment The Wire – qu’il faut absolument que je voie, n’ayant pas pu y participer. Elle est absolument géniale : le personnel est adorable et souriant ; on vous amène du thé / café le matin ; la salle est très grande et aérée, surtout il y a une immense bais vitrée qui donne sur une petite cour où se poser quand il fait beau et chaud. C’est vraiment idéal pour se poser. Il existe une salle de travail à l’étage que je n’ai pas encore testée mais qui doit garantir, je présume, un peu plus de calme – même si la bibliothèque n’est pas très bruyante en soi.

Si elle est estampillée jeunesse, elle possède, en plus des livres jeunesses, néanmoins d’autres rayons comme la littérature classique/étrangère/science fiction/fantasy, les livres de voyage, recettes, etc. Il y a aussi un rayon de mangas peu conséquent mais pour un public adulte comme enfant. Ils proposent également des BD jeunesses et des BD adultes avec un excellent contenu (ainsi j’ai trouvé Blacksad, Beauté, Cœur de pierre, du Manu Larcenet, etc.) ainsi qu’un bon rayon comics. Évidemment, il existe tout un rayon jeunesse pour les tout petits disposée sur de petits étalages autour d’un grand tapis où les enfants peuvent choisir un livre, se poser ou jouer à volonté.

Ils proposent également une bonne centaine de CD avec de quoi écouter sur place – ce qui est topissime ! – et également des films. Sur ce dernier point, j’aimerais préciser la richesse et la diversité de ce qu’ils proposent : des comédies américaines/françaises grands publics, des blockbusters, mais aussi des classiques du cinéma, des films d’auteur, des films un peu plus ‘rares’ comme ceux de Sacha Guitry, etc.

Louisemichel

Infos pratiques sur le site de Paris connect : Bibliothèque Louise Michel, 29 / 35 rue des Haies – 75020 Paris


Ceci étant dit, passons aux choses sérieuses, et voici donc mes petites trouvailles :

Leave a Comment

Beauté – Kerascoël & Hubert

beauté 2

Beauté (l’intégrale)
Dessiné par Kerascoël
Scénarisé par Hubert
Série terminée en 3 tomes
Publiée par DUPUIS en 2011
France
Conte, Féérie


 

« Lorsque Morue délivre sans le faire exprès une fée du sortilège qui la retenait prisonnière, elle ne se doute pas du cadeau empoisonné que va lui faire cette dernière. Très laide, Morue sera désormais perçue comme très belle, ce qui au village n’arrange pas vraiment ses affaires. D’objet de répulsion, elle devient objet d’adoration, au point de subir les assiduités de tous les mâles de la région et la haine renforcée de leurs moitiés. Sauvée de justesse par le jeune seigneur local, elle ne tarde pas à languir après une destinée plus brillante… Pas forcément très futée mais belle comme nulle autre femme au monde, elle va se trouver sans s’en rendre compte au coeur d’un imbroglio familial tout ce qu’il y a de royal.« 


Note Globale :

7/10


Décidément, le mois de Juillet aura été particulièrement chargé en découvertes et en petits bijoux. Je tiens donc à remercier la dessinatrice et bloggeuse Feeyuu (allez, on clique ici !) pour son charmant conseil, car Beauté est tout simplement une excellente bédé qu’il vous faut absolument lire ! C’est court (trois tomes), c’est drôle, et c’est intelligent.

Leave a Comment

Le Petit Fugitif – Ruth Orkin, Morris Engel, Ray Ashley

Affiche_lepetitfugitif

Le Petit Fugitif
Réalisé par Ruth ORKIN, Morris ENGEL, Ray ASHLEY
Interprété par Richie ANDRUSCO, Richard BREWSTER, Winifred CUSHING (en voir plus)
Drame
1953


« A Brooklyn dans les années 50, la mère de Lennie lui confie la garde de son petit frère Joey, âgé de 7 ans, car elle doit se rendre au chevet de la grand-mère, malade. Mais Lennie avait prévu de passer le week-end avec ses amis. Irrité de devoir emmener son petit frère partout avec lui, il décide de lui jouer un tour en simulant un accident de carabine sur un terrain vague. Persuadé d’avoir causé la mort de son frère, Joey s’enfuit à Coney Island, immense plage new-yorkaise dédiée aux manèges et à l’amusement. Il va passer une journée et une nuit d’errance au milieu de la foule et des attractions foraines… « 


Note Globale :

8/10


Charmante histoire que celle du film Le Petit Fugitif ! Nous sommes dans les années 50, dans un quartier de Brooklyn. Un enfant dessine sur le trottoir un cheval. Il semble obnubilé par son dessin, et encore plus par l’objet de ce dernier. Les chevaux est la grande passion du petit Joey qui a le don d’exaspérer son grand-frère, Lennie, las de toujours devoir s’en occuper. Un jour, Lennie décide de lui faire une plaisanterie. Mais cette blague, qu’il pensait anodine, ne va pas tourner comme il le pense.

Leave a Comment

Tes mots sur mes lèvres – Katja Millay

tes mots sur les miennes

Tes mots sur mes lèvres
Ecrit par Katja MILLAY
Traduit par Juliette Lé (US)
Publié par Fleuve Noir (Territoires) en 2014
Romance, Jeunesse


« Je m’appelle Natsya. Voilà 452 jours que je ne parle plus. A personne. Depuis que quelqu’un m’a volé ma vie et ma seule passion.
Dans mon nouveau lycée, personne ne sait qui je suis et tout le monde me fuit. Sauf Josh Bennet.
Il est toujours seul, comme moi. Un jour, il me parle. Et ma vie change. Encore une fois.« 


Note globale :

5/10


Cela faisait très longtemps que je n’avais pas lu un livre de ce genre – que j’affectionnais pourtant durant mon adolescence – et en lisant par curiosité Tes mots sur mes lèvres, j’ai compris pourquoi je retentais difficilement l’expérience. S’il a été publié par les éditions 12-21, ce n’est pas pour rien et c’est précisément pour cette tranche d’âge que je recommanderais ce livre.

Si je l’avais lu à cette époque-là de ma vie, je pense que ma note aurait clairement été plus élevée. Sauf que voilà, je ne suis plus la même personne, mes goûts et surtout mes attentes ont évolué et je ne pense pas que Tes mots sur mes lèvres soit réellement un incontournable de la littérature jeunesse.

Leave a Comment

Jersey Boys – Clint Eastwood

Affiche_Jersey Boys

Jersey Boys
Réalisé par Clint EASTWOOD
Interprété par John Lloyd YOUNG, Vincent PIAZZA, Erich BERGEN, Michael LOMENDA, Christopher WALKEN (en voir plus)
Biopic, Comédie musicale
2014


« Quatre garçons du New Jersey, issus d’un milieu modeste, montent le groupe « The Four Seasons » qui deviendra mythique dans les années 60. Leurs épreuves et leurs triomphes sont ponctués par les tubes emblématiques de toute une génération qui sont repris aujourd’hui par les fans de la comédie musicale… « 


 Note globale :

6/10


Je viens de quitter la salle obscure, et je ne sais pas quoi en penser.

Voilà ce que j’ai ressenti en sortant du cinéma, et bien que je sois parvenue à me décider sur la note, celle-ci reste quand même floue. Certes, j’ai passé un moment sympathique, mais quand il s’agit de Clint Eastwood, qui a été longtemps mon réalisateur préféré, celui dont j’avalais les films avec passion, « un moment sympathique » équivaut presque à dire que je n’ai pas aimé. Or, ce n’est pas non plus le cas. Alors, que vous dire ?

Leave a Comment

Tag | The Book Blogger Test

J’avais envie, en créant ce blog, de ne pas me contenter de faire des chroniques littéraires sur mes lectures du moment – même si elles restent les composantes principales et majeures du blog (et c’est de même pour le cinéma). Cependant, plus largement, j’ai aussi envie de parler de la littérature, de mes goûts littéraires, en tant que lectrice notamment.

Il existe sur la blogosphère (comme sur les chaînes littéraires sur Youtube) tout un tas de ce qu’on appelle les « tag ». Cela consiste généralement à répondre à un certain nombre de questions sur un thème donné, décliné de plusieurs façons.

Celui-ci est donc mon tout premier. Je ne sais pas encore si cela peut vous intéresser mais je trouve l’exercice amusant, notamment parce qu’il permet d’en connaître un peu plus sur la lectrice qui tient le blog de façon plus générale.

Autant vous prévenir, je peux être un tantinet bavarde. Mais il y a beaucoup de chose à dire !

Quoi qu’il en soit, voici donc mes réponses !

Leave a Comment

Théâtre – Il était une fois… le petit poucet – Gérard Gélas

affiche

Résumé

« Il était une fois une troupe de sept comédiens, musiciens, chanteurs, bien décidés à vous entraîner dans un tourbillon de joie! Il était une fois un décor qui tourne, qui tourne, à la recherche des souvenirs d’enfance perdus : un très vieux marquis a été autrefois le petit Poucet mais a complètement perdu la mémoire… Il était une fois des valets, prêts à toutes les ruses pour aider leur vieux maître à raconter son histoire!« 

Info(s) pratique(s) :

Interprète(s) : Johanna Bonnet, Benoît Gruel, Schemci Lauth, Maïa Liaudois, François Santucci, Deniz Turkmen, Manuel Le Velly
Mise en scène / Scénographie : Emmanuel Besnault
Adaptation : texte de Gérard Gélas d’après le conte de Charles Perrault
Théâtre La Luna, salle 2, à 15h (50min), tarif : 14 €, carte off : 10 €, tarif enfant -18 ans : 8 €

Programme OFF / réservations sur le site du OFF ou sur le site du théâtre La Luna


lepetitpoucet_promoC’est l’un des meilleurs spectacles jeunesses que j’ai pu voir. Et pourtant, je ne suis de prime abord pas le public escompté par un tel spectacle mais, je l’avoue, j’ai été attirée par l’affiche qui est vraiment très jolie – sans doute la plus jolie de toutes celles que j’ai vues de tout le festival. Elle m’a aussitôt donné envie de m’intéresser à la pièce. Puis, j’ai croisé la troupe en train de chanter la chanson phare du Petit Poucet et j’ai définitivement eu envie d’y aller. J’en ai donc profité pour prendre une photo et récupérer un trac. C’était décidé : j’irai la voir. Et quelle bonne idée !

Leave a Comment

Jimmy's Hall – Ken Loach

Affiche_Jimmy's hall

Jimmy’s Hall
Réalisé par Ken LOACH
Interprété par Barry WARD, Simone KIRBY, Jim NORTON (en savoir plus)
Drame, Historique
2014


« 1932 – Après un exil de 10 ans aux États-Unis, Jimmy Gralton rentre au pays pour aider sa mère à s’occuper de la ferme familiale.
L’Irlande qu’il retrouve, une dizaine d’années après la guerre civile, s’est dotée d’un nouveau gouvernement. Tous les espoirs sont permis…
Suite aux sollicitations des jeunes du Comté de Leitrim, Jimmy, malgré sa réticence à provoquer ses vieux ennemis comme l’église ou les propriétaires terriens, décide de rouvrir le « Hall », un foyer ouvert à tous où l’on se retrouve pour danser, étudier, ou discuter. À nouveau, le succès est immédiat. Mais l’influence grandissante de Jimmy et ses idées progressistes ne sont toujours pas du goût de tout le monde au village. Les tensions refont surface.« 


Note Globale :

7/10


C’est une bonne fresque sociale que nous propose Ken Loagh. J’ai toujours aimé ce genre d’histoires qui, tout en traitant d’un thème aussi anodin que l’ouverture – ou plutôt la réouverture – d’un hall pour tous ceux qui veulent danser, étudier ou s’y réfugier, met en parallèle la situation sociale, religieuse et politique du pays. L’Irlande des années 30, dont l’histoire est fascinante, est un lieu idéal pour traiter d’un tel sujet. Sous des airs frivoles et dansants, où la musique nous emporte, le film nous plonge dans un pays en crise, divisé et encore sous la main mise d’une Église catholique que les idées progressistes du militant communiste qu’est Jimmy vont bousculer.

Leave a Comment
%d blogueurs aiment cette page :