Skip to content

Et si on mettait un point sur nos lectures ? #3

point lecture

Nous voilà donc réunis pour un nouveau point lecture. Depuis la dernière fois, j’ai appris en recevant un tas de livres que j’avais été sélectionnée pour participer au Jury du Roman Fnac 2015. Il me reste moins d’une quinzaine de jours et j’ai encore deux livres et demi à terminer. Autant dire que ça va être la course ! Sans l’accord des maisons d’édition, je ne me permettrai cependant pas de vous partager mes avis ou chroniques. J’attendrai de fait que les romans soient parus pour les publier – même si je trépigne d’impatience ! En attendant, je ne peux que vous indiquer quelques informations sur ces livres comme leur date de parution et leurs synopsis. Et pour tous les autres, on fait comme d’habitude !

&&&

Ce que j’ai donc lu

&&&

  • Duds Hunt de Tetsuya TSUTSUI – 5/10

dud hunts

Je continue dans ma découverte de ce mangaka avec son premier oneshot. Une œuvre qui n’est pas sans rappeler Fight Club. Un survival game auquel le héros, un type pas très recommandable, va se prêter. Malgré la foule de bonnes idées, j’avoue n’avoir pas été très emballée par le résultat. Et ce, tant dans la psychologie des personnages que dans le déroulement du scénario, quand bien même son fondement est attrayant. Il ne me reste plus qu’à achever la trilogie Manhole et attendre la sortie du deuxième tome de Poison City avant de vous proposer un article récapitulatif de l’ensemble de son œuvre traduite. Car malgré leurs défauts, les œuvres de Tetsuya Tsutsui le classent parmi les artistes à suivre !

  • Je reviendrai vous voir de George Morikawa (et autres mangakas) – 6/10 (Lire ma chronique)

je reviendrai vous voir

Témoignage intéressant sur les événements de 2011, et surtout l’après catastrophe de Fukushima, ce manga est une collaboration de plusieurs artistes menée par George Morikawa. Malgré une esthétique qui n’est pas à mon goût, et une certaine inégalité parfois de ton, Je reviendrai vous voir paru aux éditions Akata est l’adaptation du récit autobiographique de Nobumi, un auteur illustrateur de littérature jeunesse qui s’est investi dans la reconstruction et l’aide aux victimes des événements ayant ébranlé le Japon en 2011. Voir ma chronique pour plus de détails.

  • Première neige sur le mont Fuji de Yasunari Kawabata – 7/10

première neige sur le mont fuji

Recueil de nouvelles du prix nobel de la littérature japonaise, c’est un ouvrage que je vous recommande si cette culture vous intéresse. Dotées d’une plume élégante, poétique et pleine de mesure, les nouvelles sont des fenêtres ouvertes sur des tranches de vie, des moments précis. Des récits touchants d’hommes, de femmes, d’anciens amants, de famille, de personnes dans toutes leurs sensibilités, tout simplement, qui offrent une goulée d’air frais. Certes, toutes ne sont pas égales et il ne faut pas s’attendre à être emporté par les émotions à chaque fois ; d’ailleurs, il n’est nullement question ici d’émois. Le titre donne bien le ton à ce recueil : paisible, calme, lisse, tranquille, léger comme la mousse blanche et fragile de la neige tout juste tombée. J’ai préféré les deux premières nouvelles aux six présentées dans le recueil, mais j’ai surtout apprécié de découvrir cette plume. Une belle invitation à prolonger l’expérience avec peut-être Les Belles Endormies, son œuvre la plus connue.

  • Le souffle court d’Alexis Horellou et Delphine Le Lay – 6/10

le souffle court

Bande dessinée qui m’a, je dois dire, un peu surprise. J’étais moyennement emballée, un peu mitigée sans être toutefois déçue, durant une bonne partie de ma lecture. Mais l’opposition symétrique des deux points de vue, d’elle à lui, m’a assez plu. Toute la première partie, nous nous faisons une idée de l’histoire, assez banale, de deux personnes qui se rencontrent, s’apprécient, mais semblent complètement en décalage. Et pourtant, elles s’accrochent sans que, de notre distance d’observateur, nous ne parvenons à comprendre ce qui les motive et surtout ce que l’héroïne voit et qui ne nous est pas visible.

Quand l’axe se tourne et que nous suivons à présent l’autre, lui, Oliver, dont Maëlle tombe instantanément amoureuse, tout s’éclaire et on comprend qu’on s’est trompé. J’aime justement cette idée de prendre au dépourvu le lecteur, non pas en donnant un sens complètement opposé qui aurait été tiré par les cheveux, mais en offrant tout simplement un autre point de vue sur la même situation. En dévoilant ce qu’il y a entre les lignes et que, du côté de Maëlle, nous ne pouvions voir. Tout en les suivant, elle, puis lui, on a cette impression d’être en train d’écouter leurs histoires tout en ayant qu’une vision étroite, incomplète, de la situation. Et c’est ce que j’ai aimé dans cette bande dessinée.

  • Les foulards rouges, Saison 1 : Bagne (l’intégrale) de Cécile Duquenne – 8/10 (Lire la chronique)

les foulards rouges

Je ne vais pas revenir sur ce roman dont je viens tout juste de publier la chronique. Tout simplement, j’ai aimé découvrir de cette façon la littérature pulp et également le Steampunk. L’auteur offre une expérience addictive avec un univers, une ambiance et un rythme prenant de bout en bout. Autant dire que je vais sauter sur le premier épisode de la seconde saison qui paraîtra le 24 Juin prochain !

&&&

Prix du Roman Fnac 2015

&&&

martine est sur gleeden

Martine est sur Gleeden de Martine S.
A paraître le 10 Septembre 2015 aux éditions La Martinière
Prix annoncé : 13,90€

Synopsis
Pierre, le mari de Martine, la trompe depuis vingt ans. Et pas avec une femme, mais avec un catalogue de femmes, plus spécifiquement des personnes mariées qui en cherchent d’autres. Afin de comprendre ce qui l’a poussé à en venir là, et peut-être aussi pour exorciser ses émotions, Martine décide d’investiguer et s’inscrit… sur Gleeden.

&

vie et mort de sophie stark

Vie et Mort de Sophie Stark d’Anna North
A paraître le 18 Août 2015 aux éditions Autrement
Prix annoncé :

Synopsis
« Sophie comprenait beaucoup mieux les gens, et la façon de les manipuler, qu’elle ne le laissait paraître. Au moment même où j’ai ouvert la porte, elle a su qu’elle pouvait faire de moi ce qu’elle voulait. »

Allison vient de quitter sa Virginie natale pour New York. Elle travaille dans un bar et n’a aucune ambition, aucun avenir. Puis elle rencontre Sophie Stark, une jeune réalisatrice décidée à faire d’elle une star. Daniel, ancien champion de basket, se remet d’un terrible accident de voiture. Ses retrouvailles avec Sophie Stark, son amour de jeunesse, lui redonnent le goût de vivre. La carrière de George, producteur hollywoodien, est au point mort. Pour renouer avec le succès, il décide d’appeler Sophie Stark, étoile montante du cinéma indépendant. Artiste passionnée, géniale et insaisissable, Sophie transforme et transcende la vie de ceux qui croisent sa route. Pour le meilleur et pour le pire.

&&&

Mes lectures en cours

&

Someone d’Alice McDermott

someone

25% Ambiance très bien retranscrite des années 30 dans une famille irlandaise immigrée aux Etats-Unis & une écriture délicieuse que je savoure page après page !
Lecture dans le cadre du Prix du Roman Fnac 2015
Roman qui paraîtra le 27 Août 2015 aux éditions La Table Ronde, collection Quai Voltaire

&

Seediq Bale de Row-Long Chiu

seediq baleLes premières pages tout juste entamées, cette bande dessinée taïwanaise évoque une des plus grandes rebellions du peuple Seediq contre l’invasion japonaise dans les années 30. Je suis très très enthousiaste par cette lecture !

&&&

Mes prochaines lectures ( ?)

les nuits de laitue
les hémisphères
amorostasia 2

Be First to Comment

  1. J’ai un livre de Yasunari Kawabata qu’il faudrait que je sorte de ma PAL 🙂 Un joli point lecture pour toi! Je te souhaite de belles lectures à venir!

    • Oh ! Tiens moi au courant quand tu le sortiras. Je serai intéressée d’avoir ton point de vue. 🙂
      Merci !!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :