Skip to content

C’est lundi que lisez-vous ? #32

cestlundi32C’est toujours un peu délicat quand le lundi précède tout juste la fin du mois ! Afin de ne pas me répéter en un laps de temps très court, je ne vais pas détailler mon avis sur les livres que j’ai dernièrement lu. Ne vous inquiétez pas cependant, car le bilan est presque prêt !


Ce que j’ai lu avant la toute fin du mois

l'homme montagne

L’homme montagne de Gauthier & Fléchais – 9/10 <3

le signe de la lune

Le signe de la lune de José-Luis Munuera – 6/10

coelacanth 1

Coelacanth #1 et 2 de Kayoko Shimotsuki – 6/10


Ce que je suis en train de lire

spice et wolf 1

Spice & Wolf #1 d’Isuna Hasekura – 33%

Je ne sais vraiment pas quoi vous dire sur ce livre et comment le juger à date. Je suis un peu perplexe, incertaine de l’avis que je pourrais donner. A vrai dire, il est pour moi très inégal. Tantôt, j’apprécie l’écriture et l’histoire, mais ceux-ci sont souvent alourdis par des détails qui sont de plus mal expliqués. L’aspect économique est intéressant, le fait de parler de spéculation, d’avoir mis en place un système monétaire un peu proche du notre était une bonne idée… Mais les explications sont difficiles à lire, très peu pédagogiques et assez floues, voire fouillis. J’ai bien moins de mal à lire des articles sur le sujet que de lire ce livre. Or, s’agissant d’un roman jeunesse, je trouve que l’auteur s’en sort particulièrement mal – voilà qui pourra décourager certains de s’intéresser à l’économie ! D’autant que si cet aspect est complexe, le reste du roman est au contraire assez simpliste, créant un déséquilibre peu plaisant à la lecture. On a finalement assez peu de détails sur l’univers, sa culture, son folklore, peu de détails également sur l’environnement. Très peu de descriptions, et pourtant des paragraphes qui s’étirent en longueurs. De fait, je n’arrive pas à visualiser cet autre monde ni à ressentir aucune ambiance particulière. Les personnages sont mal construits. Certes, Holo est une louve ayant vécu quelque centenaire, certes Lawrence est relativement jeune. C’est toutefois dommage qu’elle ait tout de suite autant d’ascendant sur lui – et sur tous les aspects. Elle sait tout sur tout, et j’ai un peu de mal avec ce genre de personnages tout-puissants. Même ses aspects plus fragiles ont du coup du mal à m’émouvoir. Quant à Lawrence, alors que les quelques descriptions veulent le faire paraître comme un marchand itinérant aguerri, le fait qu’il soit si désemparé à la moindre remarque d’Holo le décrédibilise illico et il devient quelque peu fade.

J’avoue que je ne mets pas vraiment de cœur dans ma lecture, et bien que j’ai hâte de l’achever, je n’arrive pas à m’y plonger suffisamment pour bien l’avancer…

Lectures en attente (ou en cours mais avancée très lentement)

nous trois

amazing fantazy spiderman


Un jour prochain viendra le moment où peut-être enfin ce livre sera lu

Voilà un petit rendez-vous qui me plaît de plus en plus. J’aime beaucoup présenter au hasard de ce qui me tombe sur la main un nouveau livre de ma bibliothèque ! Cette fois, j’ai décidé de vous parler de Philip K. Dick et de ses nouvelles. Je ne lis pas beaucoup de science fiction, bien que c’est un genre qui m’attire de plus en plus. Mais comme pour la fantasy le volume de littérature existante me rebute un peu, car entre le lard et le cochon, je ne saurais faire de distinction. Alors, je choisis pour l’instant des valeurs sûres, parmi lesquelles : Philip K. Dick. C’est peut-être d’ailleurs l’un des tous premiers auteurs que j’ai lus – ou du moins que je me rappelle avoir lu. Son recueil de nouvelles, Minority Report, m’avait vraiment marquée à l’époque, car pour moi la science fiction se résumait en de vagues space opéra de série B chargés de détails faussement scientifiques et incompréhensibles. J’étais donc pétrie de préjugés envers un genre que je ne connaissais absolument pas. Je ne sais pas vraiment pourquoi j’ai acheté ce recueil. Peut-être m’en a-t-on parlé ? Peut-être son adaptation m’a donné envie de faire le premier pas ? Quoi qu’il en soit, le lire m’a véritablement ouvert les yeux – ce fut même un coup de cœur. J’ignorais qu’on pouvait, à travers la science fiction, parler également de la société actuelle et de ses travers. Je me rappelle encore de la nouvelle Un jeu guerrier dont l’idée d’un Monopolix renversé m’avait charmée. A vous en parler, j’aurais d’ailleurs très envie de m’y replonger, car j’ai quand même depuis oublié les autres nouvelles.

Je me suis récemment fait le plaisir de me procurer deux nouveaux recueils, dont Le dernier des maîtres qui m’a l’air très prometteur. Voyez un peu :

le dernier des maitresEt si les jouets se révoltaient? Ou les insectes? Et si quelques survivants d’une guerre future se retrouvaient assiégés par un ennemi invisible? Et si une machine pouvait commettre le crime parfait? Et si vous étiez convaincu, contre toute évidence, d’avoir tué votre femme? Et si des robots protégeaient les humains contre leur gré après une guerre nucléaire? Et si la radioactivité d’un centre de recherches provoquait une mutation irréversible? Et si un flipper extraterrestre représentait une sourde menace? Autant de questions posées par les onze nouvelles qui constituent ce recueil, autant de manières, pour Philip K. Dick, d’interroger la réalité. Le dernier des maîtres prouve, une nouvelle fois, qu’il était bien l’un des auteurs de science-fiction les plus talentueux.


Et voilà pour ce petit update. On se retrouve très bientôt pour le bilan du mois de mars, et en attendant, si vous me disiez la lecture de votre bibliothèque qui vous tente le plus ?

 

Be First to Comment

  1. J’avoue être bien moins enthousiaste par rapport à K Dick. J’avais aussi lu un recueil de nouvelles mais il m’avait profondément ennuyé ^^ J’aime bien ton expression « entre le lard et le cochon » XD pour le coup ça décrit bien les nombreux bouquins qu’il y a en SF (je note le titre de ta BD coup de coeur qui sait peut être qui l’ont dans ma bibli croisons les doigts ^^)
    Passe une bonne semaine en tout cas 😉

    • Hahaha, dommage, dommage !
      Oui, j’ai toujours cette impression quand je vais vers ces rayons. Je me sens complètement paumée dans le charabia SF/Fantasy que je ne lis pas tant que ça a vrai dire !
      Elle est toute récente, je crois. Pas sûre qu’elle tombe déjà dans les précieuses mains des bibliothèques, mais je te la recommande. Ça se lit en 10 min, mais c’est une fenêtre ouverte sur un univers plein de douceurs et d’onirisme. C’est mignon, pas niais non plus, mais visuellement très inspirant. <3 Une petite pause dans la journée et le stresse qui fait du bien !
      Bonne semaine à toi Miss!! :3

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :