Les Foulards Rouges, Saison 1 de Cécile DUQUENNE

les foulards rouges

Les Foulards Rouges, Saison 1 : Bagne
Écrit par Cécile DUQUENNE
Publié par Stark, 2015
Steampunk (Uchronie), Science Fiction, Western, planet-Opéra


« Sur Bagne, Lara traverse les étendues désertiques pour remplir ses contrats. Car Lara est une Foulard Rouge, appelée à faire régner la loi à grand renfort de balles. Et sur cette planète-prison où les deux-tiers de la population sont des hommes, anciens violeurs ou psychopathes, c’est une vraie chance pour une jeune femme comme elle de ne pas avoir fini dans un bordel.

En plus, elle fait plutôt bien son boulot – on la surnomme même Lady Bang. Mais Lara n’a pas obtenu ce job par hasard – tout comme elle n’a pas atterri dans cet enfer par hasard. Elle doit tout ça à quelqu’un en particulier, à qui elle en veut profondément… et qui, pourtant, a quelque chose à lui offrir – une chose qui n’a pas de prix. Lara acceptera-t-elle de baisser un peu sa garde et de se lier à de dangereux criminels comme le mystérieux Renaud ? Si elle veut reprendre son destin en main et ne pas finir ses jours ici, elle n’aura pas vraiment le choix… »


Note globale :

8/10


Comment décrire Les Foulards Rouges ? J’ai bien dû passer une dizaine de minutes à y réfléchir avant de choisir dans quels genres le répartir. Finalement, aux deux premiers conventionnels (Sf, Steampunk), j’y ajoute deux autres termes reflétant non pas vraiment le genre mais plutôt l’ambiance (Western, Planet Opera). Car on n’est pas tout à fait dans la traditionnelle science fiction – si tant est qu’il y ait une tradition – puisqu’en réalité il s’agit là d’une uchronie et même paraît-il du steampunk, dont j’ai encore quelques difficultés à maîtriser le terme. A ce que j’en ai compris, il correspond à un récit situé dans le passé dans lequel on aurait incorporé des éléments futuristes – paradoxes dont témoigne très bien la magnifique couverture. De fait, il s’agit quand même, d’une certaine façon, de science fiction. Dans le passé. Ou plutôt dans un présent alternatif… Vous me suivez ? Oui ? Non ? Je m’explique.
Lire la suite