Catégorie : Les inclassables

Mon objectif est de limiter le plus possible l’usage de cette catégorie. (Espérons même qu’elle reste vide le plus longtemps possible – mais j’ai peu d’espoir.)
Il arrive parfois que je me retrouve devant une oeuvre et que je sois incapable de trancher ni même de savoir ce dont j’en ai pensé. Parce que l’oeuvre est trop particulière ou parce que j’ai l’impression de ne pas avoir tout compris.
Je préfère donc réserver un jugement plus clair sur mon appréciation pour plus tard, quitte à modifier et reclasser la chronique ensuite.