Skip to content

Catégorie : Les bonnes surprises

Ici, ce sont de très bonnes voir d’excellentes œuvres, dont certaines ont pu me surprendre. Soit parce que j’appréhendais certains de ses aspects soit parce qu’au contraire je ne m’attendais à rien en particulier. Certaines œuvres peuvent rebuter, notamment à cause de la promotion qui en est faite ; et c’est toujours agréable de dépasser ses à priori et se rendre compte qu’il y avait bien quelque chose à dénicher. On se sent alors comme l’explorateur qui aurait trouvé un trésor auquel personne n’avait pourtant cru. D’autres œuvres ont répondu à mes attentes et se révèlent aussi goûteuses qu’elles le promettaient.
Généralement, ce sont des œuvres que je vous recommande les yeux fermés (à quelques avertissements près, selon les genres et thématiques).

Milk and honey de Rupi Kaur

Je suis généralement peu sensible à la poésie. Comme pour la sculpture, je suis parfois impressionnée par le travail, sans toutefois réellement goûter au plaisir de leur beauté. Cela peut être une question de goût, de sensibilité, qui rend très difficile de juger. Voici donc un avis tout personnel, car je crois avoir trouvé une œuvre qui a fait mouche : milk and honey de rupi kaur a été l’occasion d’une véritable pause.

Succincte, percutante, la prose de rupi kaur frappe juste. Répartie en quatre chapitres, la blessure, l’amour, la rupture, la guérison, c’est un chemin, un cercle, une voie à double sens, des petites routes, quelques voies rapides mais jamais d’autoroute. Une page de quatre vers ne signifie pas quelques secondes avant la prochaine. Chacune se savoure au rythme des percussions que chaque prose fait résonner en nous. Nous sommes l’instrument de ce texte qui entre en résonance et nous parle avec une facilité, crée une sorte d’intimité soudaine à laquelle on ne s’attend pas à trouver.

Leave a Comment

Petit Pays de Gaël Faye

Je parlais précédemment du simili biopic qu’est Maintenant ou jamais de Joseph O’Connor, je vous présente à présent une simili autobiographie, quoi que très inspirée de l’enfance de l’auteur. Si Gabriel n’est pas tout à fait Gaël Faye, peut-être que son enfance lui ressemble assez pour expliquer une telle authenticité dans ce récit poignant et passionnant.

2 Comments

Maintenant ou jamais de Joseph O’Connor

grand-prix-des-lectrices-elle-2017

Décidément, il y a quelque chose dans la plume irlandaise, un je-ne-sais-quoi qui me parle, m’interpelle, m’attire sensiblement. J’ai vraiment aimé me plonger dans ce roman aux faux airs de biopic si bien rodés que j’ai un instant cru que le groupe de musique existait. C’est un roman complet et fort, fort, fort bien écrit. En quelques mots, une très chouette découverte de ce Grand Prix des Lectrices Elle 2017 et de cette année 2016 !

Leave a Comment

Jésus Contre Hitler de Neil Jomunsi

Après deux sélections de livres reçus dans le cadre du Grand Prix des Lectrices ELLE, auquel j’ai le plaisir de participer cette année, j’ai quand même été ravie de pouvoir faire une pause et aller piocher dans ma bibliothèque une de mes trouvailles. Avec un titre pareil, celui-ci me faisait de l’œil depuis un moment et qu’est-ce que ça m’a fait du bien. C’est complètement déluré mais c’est toujours très bon, et surtout très, très drôle !

Leave a Comment

L’heure de plomb de Bruce Holbert

Prix du roman fnac 2016

Cela fait longtemps que, à force de regarder les vidéos du vidéaste « Le Rouquin Bouquinne », j’ai eu envie de découvrir les éditions Gallmeister, spécialistes de la littérature américaine. Forte d’un catalogue riche, j’avais hâte de tenter et j’ai donc été plus qu’heureuse de trouver parmi les réceptions pour la Fnac, L’heure de plomb de Bruce Holbert. La quatrième de couverture donnait du rêve, et j’y ai plongé avec beaucoup de plaisir. Pas forcément le coup de cœur auquel j’aurais pu m’attendre, mais dans tous les cas une très bonne lecture qui est à découvrir.

Leave a Comment

Délivrances de Toni Morrison

Ce n’est pas le premier livre audio que j’écoute – mais c’est bien le premier roman contemporain que je découvre ainsi lu. Mes premiers essais furent consacrés à des romans jeunesses, et avaient été un succès. J’avais donc hâte de réitérer avec cette fois un texte fort et une auteure que je voulais absolument lire. Toni Morrison. Que ce soit l’expérience de l’audio livre comme du roman en tant que tel, j’ai été entièrement ravie de cette lecture hors du commun.

Leave a Comment

I.R.L. d’Agnès Marot

Très chouette découverte que ce roman d’Agnès Marot. C’est un mélange savant du jeu Les Sims, 1984, Fahrenheit 451 ou encore The Truman Show modernisés dans une fable d’anticipation et visiblement inspiré des réflexions de Chloé Delaume (qui rejoint la longue liste d’auteurs que l’auteure nous invite généreusement à découvrir). Une histoire prenante et bien écrite, autant dire : un très bon page turner.

4 Comments

Catharsis de Luz

En préambule, je voudrais vous avouer la difficulté que j’ai eu à rédiger cette chronique. Pour tout dire, je tenais à le faire, pas seulement parce que je l’ai reçue dans le cadre de La BD fait son festival 2016 organisé par PriceMinister (que je remercie pour cette opportunité), mais aussi parce qu’elle le mérite.

D’un autre côté, je me suis retrouvée devant une œuvre très intime, évidemment intense parce qu’émotionnelle, puissante par l’impact de certaines de ses planches. « Thérapeutique », mot choisi par l’éditeur pour décrire ce recueil de pensées, de vécu, de quotidien, est en effet le terme plus parlant. Or, j’ai toujours eu quelques difficultés à parler d’œuvres aussi personnelles.


L’absence de note vient donc de ce que je n’ai pas su – et ne sais toujours pas – comment évaluer une telle BD. Incapable de débroussailler seule les mots de mes pensées, j’ai donc lu  des chroniques et écouté l’interview de Luz par Médiapart dont je vous mets évidemment les liens en bas de cette chronique.

Leave a Comment

Histoires courtes de Naoki Urasawa

J’aime de plus en plus les histoires courtes, surtout dans les bandes dessinées, les comics et les mangas. C’est un exercice passionnant à découvrir et encore plus difficile à réaliser. Il faut trouver l’idée et surtout une chute en quelques pages, rendre ses personnages attachants et intéresser le lecteur. Cela laisse très peu de place aux détails, il faut être concis et efficace. A travers ce recueil, on découvre les premières œuvres de jeunesse et les premiers balbutiements d’un des mentors de la bande dessinée japonaise.

3 Comments
quis, mi, accumsan ut nec Nullam risus. consequat.
%d blogueurs aiment cette page :