Skip to content

Catégorie : Jeunesse / Young Adult

Chroniques des romans jeunesses ou jeunes adultes (13-25 ans).

Watership Down – Richard Adams

(10/10) Je tenais à écrire une chronique sur ce chef d’œuvre anglais de la littérature jeunesse, trop méconnu en France, mais je dois dire en préambule qu’il est assez inclassable. C’est un OVNI littéraire, je n’ai jamais rien lu de semblable. Il laisse sensation impérissable d’un récit parfois sombre et cruel, pas vraiment une fable pour enfant et pas tout à fait un conte contemporain pour adultes. En deux mots : magistral et unique.

1 Comment

#1| Le cas « Harry Potter and the cursed child » de John Tiffany et Jack Thorne

 

En préambule

Nouvelle rubrique du blog : « Le cas XXX » est un type d’article où la chronique sort de son cadre ordinaire de simple avis sur une oeuvre. C’est l’occasion pour moi de revenir plus ou moins brièvement sur un sujet en lien avec l’oeuvre et ce qui l’entoure, voir des sujets dont elle traite. Ce seront des articles toujours un peu plus longs qu’une chronique ordinaire, car j’aborde d’une part le sujet qui m’a interpellé avant de glisser comme toujours la chronique de l’oeuvre en tant que telle. Il est possible que je traite du même sujet sur plusieurs séries d’articles, une façon pour moi de mieux développer le sujet à travers des exemples (oeuvres) et des angles variés. Je mettrai en fin de chronique un rappel des autres articles parlant du même sujet.


harry-potter-and-the-cursed-child

Harry Potter and the cursed child
D’après un scénario et l’œuvre de J.K. Rowling
Ecrit par John Tiffany et Jack Thorne
Publié aux éditions Little Brown2016
Théâtre, Fantastique
17,98€, Grand Format/Hardback

Résumé :

« L’action de la pièce se déroule dix-neuf ans après les évènements du livre Harry Potter et les Reliques de la Mort et suit les aventures d’Harry Potter, désormais employé au Ministère de la Magie, et de son plus jeune fils, Albus Severus Potter. »


La pièce de théâtre « Harry Potter and the cursed child » aura fait beaucoup parlé d’elle. La promotion dont elle a joui a réveillé tous les (vieux et jeunes) fans. Le projet fait rêver : mettre en scène la magie de Poudlard sur un plateau de théâtre, face aux spectateurs, quelle belle invitation dans l’imaginaire de J.K. Rowling.

Ce billet va probablement être assez long mais je tenais à prendre le temps de vous expliquer toutes les raisons pour lesquelles j’étais divisée face à ce projet. Finalement la curiosité l’a emporté.

1 Comment

I.R.L. – Agnès Marot

(8/10) Très chouette découverte que ce roman d’Agnès Marot. C’est un mélange savant du jeu Les Sims, 1984, Fahrenheit 451 ou encore The Truman Show modernisés dans une fable d’anticipation et visiblement inspiré des réflexions de Chloé Delaume (qui rejoint la longue liste d’auteurs que l’auteure nous invite généreusement à découvrir). Une histoire prenante et bien écrite, autant dire : un très bon page turner.

Leave a Comment

Les Outrepasseurs, T2 : La Reine des Neiges & T3 : Le Libérateur – Cindy Van Wilder

Attention : Il s’agit de la chronique du tome 2 et 3 : pour éviter tout risque de spoiler, lisez plutôt ma chronique du premier tome.


(9/10) Fichtre. Cela faisait longtemps qu’en refermant la dernière page d’un roman, je ressente la même sensation que lorsqu’on quitte un endroit où on sait ne pas revenir, ou du moins pas avant longtemps. Et il faut dire que les tout derniers chapitres sont déchirants à souhait – écrits de la plus cruelle des façons. Les Outrepasseurs est une merveilleuse histoire, originale et passionnante, qui vous attrape au tournant et ne vous lâche plus jusqu’à la toute dernière page.

Leave a Comment

Nos âmes jumelles & Nos âmes rebelles – Samantha Bailly

(7/10) Avec sa plume agile, capable de s’adapter à beaucoup de genres, de la fantasy à la romance ou au thriller, un roman de Samantha Bailly est une valeur sûre. Et j’avais raison : dans ce nouveau diptyque, l’auteure prouve qu’elle sait parler de l’adolescence, en abordant leur quotidien tout autant que des sujets plus délicats, sans pour autant tomber dans le pathos.

Leave a Comment

Fangirl – Rainbow Rowell

FANGIRL
Écrit par Rainbow Rowell
Roman américain (2013)
Traduit par Cédric DEGOTTEX
Publié par Castelmore, 2014
Jeunesse
18€, 445 pages


RÉSUMÉ :
« Cath et Wren sont des jumelles inséparables. Fans de Simon Snow, elles passent leur temps sur les forums consacrés à l’auteur. Mais la passion de Cath a tellement pris le pas sur sa vie que Wren lui annonce l’impensable : cette année, à la fac, elles feront chambre à part. L’une est prête à renoncer à ses rêves pour profiter dignement des joies de la vie estudiantine. L’autre est soudain projetée dans un univers hostile dans lequel tout le monde – ses profs, sa famille et sa colocataire – méprise la fanfiction.« 


NOTE GLOBALE :
6/10


Roman jeunesse très similaire à ceux de Sarah DESSEN, c’est un roman que j’aurais bien apprécié lire à mes 18 ans. Malgré certaines réticences à me replonger dans un style qui ne m’intéresse plus (sauf cas d’exceptions rares), je me suis décidée à le lire pour la même raison que pour beaucoup : l’héroïne y écrit des fanfictions (histoires basées sur des œuvres préexistantes). En quelques mots, ma lecture fut plaisante, mais je suis finalement assez loin d’y avoir trouvé le coup de cœur invoqué par tant de monde.

Leave a Comment

Les Outrepasseurs #1 : Les Héritiers – Cindy Van Wilder

Les Outrepasseurs #1 : Les Héritiers
Écrit par Cindy Van Wilder
Publié par Gulf Stream, 2014
Young Adult, Fantastique
Broché Grand Format, 352 pages, 18€
Le site de l’éditeur (francophone)
Le blog de l’auteur (francophone)
18€, 347 pages


Résumé :
« Londres, 2013. Peter, un adolescent sans histoire, échappe de justesse à un attentat. Il découvre que l’attaque le visait personnellement et qu’elle a été préméditée par de redoutables ennemis : les fés. Emmené à Lion House, la résidence d’un dénommé Noble, il fait connaissance avec les membres d’une société secrète qui lutte depuis huit siècles contre les fés : les Outrepasseurs. Ces derniers lui révèlent un héritage dont il ignore tout… »


Note globale :
7/10


Cela fait un an que je gardais précieusement cette trilogie dans ma PAL. Maintenant, je me demande pourquoi j’ai attendu ! Sans compter le travail éditorial des éditions Gulf Stream très efficace sur l’objet-livre, l’auteure a fait des choix quant à la construction de son récit risqués, mais pour ma part payants. Je m’explique.

5 Comments

La Passe Miroir #1 Les Fiancés de l’Hiver et #2 Les Disparus du Clairdelune – Christelle Dabos

le passe miroir 1
La Passe-Miroir #1 Les fiancés de l’hiver et #2 Les Disparus du Clairdelune
Ecrit par Christelle Dabos
Publié par Gallimard Jeunesse, 2014 et 2015
Jeunesse, Fantasy/Fantastique


Résumé :
« Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l’arche d’Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la Citacielle, capitale flottante du Pôle. À quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d’un complot mortel. »


Note globale :

9/10

Coup de coeur 2015


ATTENTION : J’essaie dans mes chroniques d’éviter le plus possible de spoiler. Mais comme je parle ici des deux premiers tomes, je vais quand même évoquer deux-trois faits de l’intrigue qui vous dévoileront des bouts du premier volet et un peu du second. C’est léger, mais tout de même, je tiens à vous prévenir !


C’est avec plaisir et regret que j’ai lu d’une traite ces deux premiers tomes. Un très grand plaisir, parce que la lecture fût excellente, et même au-delà, elle m’a rendu le goût de ce que j’ai pu éprouver à la première découverte d’un tome d’Harry Potter. Un regret tout aussi grand qu’il me faut à présent attendre la sortie (trop) lointaine du troisième volet. Le point commun entre Christelle Dabos et J.K. Rowling ne réside pas moins dans leur œuvre (pas si similaire) que dans leurs qualités d’auteures ; il ne suffit pas de bien écrire, d’avoir de très bonnes idées, des personnages attrayants, des intrigues prenantes et un univers dense. Non, il faut avant tout être une véritable chef d’orchestre, capable de jouer avec ces ingrédients pour créer une œuvre capable de plaire à un large public.

Leave a Comment

Méto – Yves Grevet

metoMéto
Trilogie (#1 : La Maison, #2 : L’île, #3 : Le Monde)
Ecrit par Yves Grevet
Publié par Syros, 2008
Jeunesse, Dystopie, Huis-Clos


Résumé :
Soixante-quatre enfants, répartis en quatre classes d’âge, passent quatre années enfermés dans une grande maison aux règles de vie très rigides et méticuleusement définies. Aucun des enfants n’a de souvenirs de son passé, mais tous sont persuadés qu’ils ont beaucoup de chance d’être hébergés dans la Maison et vivent dans la hantise que leur lit ne craque. Car dès lors qu’un Rouge dépasse la taille réglementaire et brise son lit, il sort de la Maison et on ne le revoit plus jamais…


Note globale :
6/10


C’est difficile de noter une trilogie – ou n’importe quelle saga, en réalité – il y a l’impression globale, qui peut être positive, mais quand la série se clôt par un troisième tome clairement moins bon que les précédents, avoir un avis tranché devient compliqué. L’avoir en demi-teinte m’embarrasse, car cela reste dans le fond négatif, en soi. Vous l’aurez donc compris, j’ai à la fois beaucoup apprécié ma lecture, mais j’aurais préféré m’en tenir aux deux premiers volets.

Leave a Comment

Only Ever Yours – Louise O’Neill

untitledOnly Ever Yours
Écrit par Louise O’Neill
Publié par Quercus, en 2014
Lecture en VO dans le cadre du challenge « Read In English 14-15 »
Disponible uniquement en anglais pour le moment
Dystopie, Young Adult


Résumé :
« In a world in which baby girls are no longer born naturally, women are bred in schools, trained in the arts of pleasing men until they are ready for the outside world. At graduation, the most highly rated girls become “companions”, permitted to live with their husbands and breed sons until they are no longer useful. For the girls left behind, the future – as a concubine or a teacher – is grim.

Best friends Freida and Isabel are sure they’ll be chosen as companions – they are among the most highly rated girls in their year. But as the intensity of final year takes hold, Isabel does the unthinkable and starts to put on weight. ..
And then, into this sealed female environment, the boys arrive, eager to choose a bride.

Freida must fight for her future – even if it means betraying the only friend, the only love, she has ever known. . . »


Note globale :

7/10


Recommandé par la très généreuse Cindy Van Wilder (auteure de Les Outrepasseurs, publié chez Gulf Stream), ce roman dystopique estampillé jeune adulte m’a surprise. Positivement surprise : l’auteure traite avec profondeur, jonglant aisément entre l’intrigue, nécessaire pour tenir le lecteur en haleine, les états d’âme de son héroïne, propre au genre, et sa critique – laquelle fait tout l’intérêt du roman. Pour tous ceux qui appréhendent les romans jeunes adultes (ou Young Adults en anglais), et sont lassés des dystopies oú le contexte ne sert qu’à l’action, voilà un roman qui pourrait bien vous réconcilier avec le genre. Je m’explique.

Leave a Comment
%d blogueurs aiment cette page :