Skip to content

Catégorie : Classiques Anglophones

Watership Down – Richard Adams

(10/10) Je tenais à écrire une chronique sur ce chef d’œuvre anglais de la littérature jeunesse, trop méconnu en France, mais je dois dire en préambule qu’il est assez inclassable. C’est un OVNI littéraire, je n’ai jamais rien lu de semblable. Il laisse sensation impérissable d’un récit parfois sombre et cruel, pas vraiment une fable pour enfant et pas tout à fait un conte contemporain pour adultes. En deux mots : magistral et unique.

1 Comment

Le Portrait de Dorian Gray – Oscar Wilde

theportrait

Titre – The Picture of Dorian Gray (Le Portrait de Dorian Gray)
Auteur – Oscar Wilde
Version – Originale, Anglais
Édition – Pinguin Classics, 2008
Genre – Roman, conte philosophique, Fantastique


« Le héros de l’unique roman d’Oscar Wilde doit rester éternellement jeune : son portrait seul sera marqué progressivement par le temps, les vices, les crimes, jusqu’au drame final.
Dans ce chef-d’oeuvre de l’art fin-de-siècle (1890) l’auteur a enfermé une parabole des relations entre l’art et la vie, entre l’art et la morale, entre le Bien et le Mal. Les apparences du conte fantastique, et du roman d’aventures, où le crime même ne manque pas, fascinent le lecteur ébloui par les dialogues étincelants de l’auteur de théâtre, les paraboles de l’esthète, la phrase du poète. La tragédie vécue par l’écrivain, le bagne, le déshonneur, la mort prématurée laissent ainsi lisse et pur, son roman unique.
 »


Note Globale :

9/10


La quatrième de couverture de l’édition française folio classique est une belle mise en bouche de ce que le roman est, et de ce que j’en ai pensé. Il m’en aura fallu du temps pour me jeter à l’eau et lire ce chef d’œuvre de la littérature anglaise, et si les raisons ont été confirmées par ma lecture, je suis vraiment ravie de l’avoir fait. Oscar Wilde nous offre un roman profondément beau et en même temps sacrément horrible. Comme je le pensais, la lecture n’a pas été facile, quand bien même la plume est élégante et fluide. Je ne serai ainsi pas hors sujet en m’exclamant : C’est de l’art, Mr Wilde !

Leave a Comment
%d blogueurs aiment cette page :