Archives de catégorie : Science Fiction

Chroniques de films de SF, de fantastique ou de fantasy

Divergente #3 Au-delà du mur – Robert SCHWENTKE

Attention : la chronique spoile allègrement le 3e film. Je vous recommande de le voir ou de le lire avant de vous intéresser à cette chronique écrite à chaud.


Précédemment sur White Pages :

Divergente #1 de Neil BURGER : Ayant vu le film avant le livre, mon imaginaire s’est involontairement basé sur ce premier pour visualiser les personnages, aussi ne pourrais-je dire s’ils correspondent. (…) Christina est mon personnage préféré. (…) L’adaptation a été très bien réussie. Je l’ai même préférée au livre, car elle  apporte un réajustement nécessaire : moins d’introspection, plus d’émotions dans les points clés, un scénario centré sur  l’intrigue sans laisser de côté ses personnages.

Divergente #2 de Robert Schwentke : J’ai clairement préféré le premier film au second, principalement à cause de l’introspection et de la romance qui deviennent étouffantes et par la faute d’un scénario bancal, peu crédible, et une absence totale de mise en scène. (…) Ce film ne ressemble à rien (…) Facile (…) Shailene Woodley et Miles Teller sauvent les meubles (…) Aucune explication, juste des phrases qui résonnent bien dans le vide (…) Une fin qui joue plus le spectaculaire que  logique ou même la crédibilité.


(4/10) Après le second volet, je n’étais pas vraiment sûre d’avoir envie de voir ce troisième film, surtout réalisé par Robert SCHWENKE. J’ai fini par me laisser tenter et je n’ai pas été très surprise de ne pas apprécier outre mesure.  En fait, je lui reproche les mêmes choses que pour Divergente 2 : un scénario bancal et mal fichu, une mise en scène bâclée (même si un peu mieux dans celui-ci), des personnages secondaires qui  deviennent des figurants (Christina en est le plus bel exemple).
Continuer la lecture de Divergente #3 Au-delà du mur – Robert SCHWENTKE

The Scorch Trials (L’Épreuve #2 : La Terre Brûlée) – Wes Ball

the scorch trials afficheThe Scorch Trials (L’Épreuve 2 : La Terre Brûlée)
Réalisé par Wes Ball
Sorti en 2015
Adaptation, Science-Fiction, Dystopie


Résumé :
« Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi : rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d’obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d’autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir. »


Note globale :

6/10


Attention ! Si j’essaie toujours de ne pas spoiler l’œuvre dont je parle, il s’agit quand même d’un second volet. Je risque aussi de devoir un peu entrer dans les détails du second tome. Aussi, il est très probable que je parle d’événements du premier livre / film. Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous recommande plutôt de vous reporter à la chronique du premier film ou du premier livre !


Pas étonnant que je me sente aussi rouillée, ma dernière chronique cinéma date de début Août. Aujourd’hui, je reviens pour vous parler d’une nouvelle adaptation d’un roman jeunesse dystopique. Dans ce cas, cependant, doit-on parler d’adaptation ou de réécriture ? Si The Scorch Trials porte le nom du second tome de la saga de James Dashner, elle n’en reste pas moins très éloignée. Incohérence ? Pas vraiment car dès le premier film, on pouvait remarquer une certaine tendance à s’éloigner du roman. Plusieurs modifications notables avaient été apportées au roman et le second volet continue à surfer sur la vague. Mais est-ce un mal ?
Continuer la lecture de The Scorch Trials (L’Épreuve #2 : La Terre Brûlée) – Wes Ball

Divergente #2 L’insurrection – Robert Schwentke

divergente 2 affiche Divergente #2 Insurrenction de Robert Schwentke
Interprété par Shailene Woodley, Miles Teller, Ansel Elgort (en voir plus)
Adaptation, Science-fiction, Action, Romance
2014


Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels), Tris a mis au jour un complot mené par la faction dominante, les Érudits, dirigés par Jeanine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d’alliés, Tris et Quatre sont désormais traqués par les autorités. Jeanine décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents, tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces…


Note globale :

4/10


ATTENTION : Tu n’as ni lu ni vu le premier épisode de Divergente ? Cette chronique pourrait peut-être te spoiler ! Tu peux néanmoins aller voir ma chronique du premier tome (et sa confrontation avec le film) en cliquant ici !

ATTENTION 2 : Je suis bien obligée de vous prévenir, cette chronique ne va sans doute pas plaire à tout le monde. Si vous avez aimé Divergente 2 (le film en tout cas), s’il s’agit d’une de vos sagas préférées, je préfère que vous ne la lisiez pas. Vous risquez de ne vraiment pas l’apprécier, car ce film m’a véritablement déplu (même si la note ne le reflète pas – je vous assure).


Avant de commencer et qu’on ne me flagelle, sachez que je n’ai pas encore lu le second tome de cette trilogie. Ce qui explique que je n’ai pas connaissance de tels ou tels détails qui seraient présents dans le livre et absents ou mal avancés dans le film. Cet avis se base uniquement sur le film – et je sens déjà que je vais me faire des ennemis.  Entre longueurs amourachées et un scénario contradictoire, prévisible et bancal, j’ai quand même eu un peu de mal à me plonger dedans. Continuer la lecture de Divergente #2 L’insurrection – Robert Schwentke

The Maze Runner #1 (L'épreuve #1 : Le labyrinthe) – Wes Ball

Affiche_The Maze Runner

Titre – L’épreuve, volet 1 : Le Labyrinthe (The Maze Runner #1)
Réalisateur – Wes Ball
Adapté du roman – The Maze Runner #1 de James Dashner
Genre – Adaptation, Dystopie, Science fiction
Acteurs – Dylan O’Brien, Aml Ameen, Will Poulter, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster, Ki Hong Lee, Blake Cooper (voir détails ici)


Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper.


Note globale :

6/10


Sera-t-elle fidèle ? Les personnages, l’univers, correspondront-ils à notre imaginaire ? Y aura-t-il des raccourcis ? de la réécriture ? On se pose tous les mêmes questions quand on s’apprête à voir une adaptation d’une œuvre qu’on a appréciée : y retrouvera-t-on ce que nous y avions aimé ? De ce point de vue, je n’ai pas toujours approuvé les choix scénaristiques et même le casting ; mais détaché du livre et pris comme n’importe quel film de science-fiction dystopique jeunesse, The Maze Runner est un bon divertissement qui se laisse bien voir. Je m’explique. Continuer la lecture de The Maze Runner #1 (L'épreuve #1 : Le labyrinthe) – Wes Ball

Les Gardiens de la Galaxie – James Gunn

Les gardiens de la galaxie_affiche

Les Gardiens de la Galaxie
Réalisé par James GUNN
Interprété par Chris PRATT, Zoe SALDANA, Dave SAUTISTA (en voir plus)
Adaptation, Science Fiction, Aventure
2014


« Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être… « 


Note Globale :

6/10


J’avais pas mal de préjugés en allant voir Les Gardiens de la Galaxie. La bande d’annonce ne m’avait pas tellement convaincu mais étant assez amatrice des univers construits par Marvel, je tenais quand même à lui donner sa chance et me faire un avis dessus. A présent que c’est fait, je peux dire que sans être transcendée, j’ai néanmoins passé un moment bien sympathique en compagnie de la bande de joyeux lurons qui font office de héros. Continuer la lecture de Les Gardiens de la Galaxie – James Gunn

Edge of Tomorrow – Doug Liman

Titre : Edge of Tomorrow – Réalisateur : Doug Liman – Année : 2014 – Genre : Science Fiction, Guerre, Action – Acteurs : Tom Cruise, Emily Blunt, Brendan Gleeson (voir détails ici)

edge affiche


« Les armées du monde s’unissent afin de combattre des hordes d’extraterrestres livrant une bataille acharnée contre les habitants de la Terre.« 


Note globale :

7/10


Même si j’essaie de rester évasive, il m’est difficile de parler de ce film sans inclure quelques spoilers (pas sur la fin de l’histoire, je vous rassure, mais sur certains aspects du film).

On continue dans la lignée des dernières sorties de 2014 avec cette fois un film de science-fiction, mêlant lutte contre une invasion extraterrestre et retour dans le temps. Edge of Tomorrow est pour moi un savant mélange de  Un jour sans fin – dans le principe de la journée qui se répète à l’infini – et de Pacific Rim – dans le thème, mais aussi sur pas mal de points du scénario. Continuer la lecture de Edge of Tomorrow – Doug Liman

X-men : Days of future past – Bryan Singer

Titre : X-men : Days of Future Past – Réalisateur : Bryan Singer – Année : 2014 – Genre : Action, Adaptation, Science-Fiction – Acteurs : Hugh Jackman, James McAvoy, Michael Fassbender, Jennifer Lawrence (voir détails ici)

Xmen

« 10 ans après, les X-Men doivent voyager dans le temps pour changer un événement historique majeur qui menace aussi bien les humains que les mutants.« 


Note globale :

7/10


Diable que j’aime les films de super héros, en particulier ceux de Marvel. Je n’ai jamais lu les comics, certes, mais j’ai suivi la première version du dessin animé X-men étant petite et j’en ai toujours gardé un bon souvenir. Découvrir le premier X-men au cinéma m’a donc vraiment plu et le deuxième volet n’a fait que confirmer mon adhésion. Seulement, depuis, je n’ai pas trouvé autant de plaisir dans les X-men. Le troisième volet avait été une véritable déception, mais ce n’est rien face au nullissime et inutile X-men Origins : Wolverine. Continuer la lecture de X-men : Days of future past – Bryan Singer

Le monde, la chair et le diable – Ranald MacDougall

critique-le-monde-la-chair-et-le-diable-macdougall

Titre – Le monde, la chair et le diable (The world, the flesh and the devil)

Réalisateur – Ranald MacDougall

Année – 1959

Genre – Science fiction

Acteurs – Inger Stevens, Mel Ferrer et Harry Belafonte


Après un éboulement au fond d’une mine en Pennsylvanie, Ralph Burton attend des secours qui n’arrivent pas et finit par se libérer seul des décombres. De retour à la surface, il découvre que toute trace de vie humaine semble avoir disparu après le passage d’un nuage radioactif. En route pour New York, il traverse des avenues désertes, s’organise et récupère ce dont il a besoin dans les magasins, tirant derrière lui un chariot au pied des gratte-ciels abandonnés… Est-il vraiment le seul survivant de l’humanité ?


Note Globale :

10/10


Attention cette critique comporte beaucoup de spoilers.

J’ai peu vu de films post-apocalypses mais « Le monde, la chair et le diable » pourrait en devenir un de mes préférés. Ce que j’ai plus particulièrement aimé dans cette œuvre de R. MacDougall, c’est qu’il ne s’agit pas, finalement, du grand show « THE END OF THE WORLD » qu’on a l’habitude de voir : pas de sur-jeu, pas de surenchère musicale ou de scènes d’actions fulgurantes à en donner le tournis. Nous ne sommes pas entraînés dans une valse vertigineuse digne d’un survival games où vos nerfs sont mis à rude épreuve. Oui, mais… Continuer la lecture de Le monde, la chair et le diable – Ranald MacDougall