Archives de catégorie : Chroniques cinéma

Parfois, souvent, l’envie me prend de voir des films. Découvrez-en ici mes chroniques !

Le Garçon et la Bête – Mamoru Hosoda

Le garçon et la bête - AfficheLe Garçon et la Bête
Réalisé par Mamoru Hosoda (Studio Chizu)
Sorti en 2016
Animation Japonaise, Fantastique
1h58


Résumé :
« Shibuya, le monde des humains, et Jutengai, le monde des Bêtes… C’est l’histoire d’un garçon solitaire et d’une Bête seule, qui vivent chacun dans deux mondes séparés. Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta. Cette rencontre fortuite est le début d’une aventure qui dépasse l’imaginaire… »


Note globale :
8/10


2015 fut une année bien ingrate pour le cinéma sur le blog. Moins d’une dizaine de chroniques lui furent consacrées. Il faut que cela change cette année, alors commençons par le film qui m’aura le plus enchanté depuis le premier Janvier (et bonne année !). Film d’animation japonais, Le Garçon et la Bête est une œuvre intelligente, attachante, drôle, bien réalisée. Nul doute que Mamoru Hosoda est en train d’entrer dans la lice étroite des réalisateurs de films d’animation nippons les plus connus et reconnus dans le monde. Continuer la lecture de Le Garçon et la Bête – Mamoru Hosoda

The Scorch Trials (L’Épreuve #2 : La Terre Brûlée) – Wes Ball

the scorch trials afficheThe Scorch Trials (L’Épreuve 2 : La Terre Brûlée)
Réalisé par Wes Ball
Sorti en 2015
Adaptation, Science-Fiction, Dystopie


Résumé :
« Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi : rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d’obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d’autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir. »


Note globale :

6/10


Attention ! Si j’essaie toujours de ne pas spoiler l’œuvre dont je parle, il s’agit quand même d’un second volet. Je risque aussi de devoir un peu entrer dans les détails du second tome. Aussi, il est très probable que je parle d’événements du premier livre / film. Si vous ne l’avez pas encore vu, je vous recommande plutôt de vous reporter à la chronique du premier film ou du premier livre !


Pas étonnant que je me sente aussi rouillée, ma dernière chronique cinéma date de début Août. Aujourd’hui, je reviens pour vous parler d’une nouvelle adaptation d’un roman jeunesse dystopique. Dans ce cas, cependant, doit-on parler d’adaptation ou de réécriture ? Si The Scorch Trials porte le nom du second tome de la saga de James Dashner, elle n’en reste pas moins très éloignée. Incohérence ? Pas vraiment car dès le premier film, on pouvait remarquer une certaine tendance à s’éloigner du roman. Plusieurs modifications notables avaient été apportées au roman et le second volet continue à surfer sur la vague. Mais est-ce un mal ?
Continuer la lecture de The Scorch Trials (L’Épreuve #2 : La Terre Brûlée) – Wes Ball

Le Petit Prince – Mark Osborne

le petit prince afficheLe Petit Prince
Réalisé par Mark Osborne
Sorti en 2015
Adaptation, Animation


 Synopsis :
« C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire. »


Note globale :
8/10


Que vous dire de cette adaptation du célèbre roman de Saint-Exupéry, Le Petit Prince ? Projet osé, ambitieux, risqué de Mark Osborne qui me laisse dans l’embarras. Je ne voudrais pas paraître trop critique vis-à-vis de ce film alors que j’ai passé un agréable moment de poésie. Avec du recul cependant, je ne peux pas dire que le pari lancé soit tout à fait gagné. Si la réalisation est pas mal, l’animation du récit du Petit Prince superbe et émouvante, le film pêche en ne réussissant pas à jongler entre le respect de l’œuvre originale et un scénario autrement plus édulcoré, trop calqué sur la mode actuelle. Sans être véritablement innovant, ce film est une étrangeté. Et si je l’ai globalement apprécié, il m’a laissé une impression tenace que je n’ai pas su identifier sur le moment. Je m’explique.

Continuer la lecture de Le Petit Prince – Mark Osborne

Divergente #2 L’insurrection – Robert Schwentke

divergente 2 affiche Divergente #2 Insurrenction de Robert Schwentke
Interprété par Shailene Woodley, Miles Teller, Ansel Elgort (en voir plus)
Adaptation, Science-fiction, Action, Romance
2014


Dans un monde post-apocalyptique où la société a été réorganisée autour de 5 factions (Audacieux, Érudits, Altruistes, Sincères et Fraternels), Tris a mis au jour un complot mené par la faction dominante, les Érudits, dirigés par Jeanine. Abandonnant une ville à feu et à sang, à la recherche d’alliés, Tris et Quatre sont désormais traqués par les autorités. Jeanine décrète la loi martiale pour anéantir les Divergents, tandis que la guerre entre les factions prend de l’ampleur. Pourquoi les Divergents sont-ils une menace pour la société ? La découverte d’un objet mystérieux, hérité du passé, pourrait bien bouleverser l’équilibre des forces…


Note globale :

4/10


ATTENTION : Tu n’as ni lu ni vu le premier épisode de Divergente ? Cette chronique pourrait peut-être te spoiler ! Tu peux néanmoins aller voir ma chronique du premier tome (et sa confrontation avec le film) en cliquant ici !

ATTENTION 2 : Je suis bien obligée de vous prévenir, cette chronique ne va sans doute pas plaire à tout le monde. Si vous avez aimé Divergente 2 (le film en tout cas), s’il s’agit d’une de vos sagas préférées, je préfère que vous ne la lisiez pas. Vous risquez de ne vraiment pas l’apprécier, car ce film m’a véritablement déplu (même si la note ne le reflète pas – je vous assure).


Avant de commencer et qu’on ne me flagelle, sachez que je n’ai pas encore lu le second tome de cette trilogie. Ce qui explique que je n’ai pas connaissance de tels ou tels détails qui seraient présents dans le livre et absents ou mal avancés dans le film. Cet avis se base uniquement sur le film – et je sens déjà que je vais me faire des ennemis.  Entre longueurs amourachées et un scénario contradictoire, prévisible et bancal, j’ai quand même eu un peu de mal à me plonger dedans. Continuer la lecture de Divergente #2 L’insurrection – Robert Schwentke

Les nouveaux héros – Chris Williams et Don Hall

les nouveaux héros

Les nouveaux héros de Chris Williams et Don Hall
Disney
Sorti en 2015
Film d’animation, famille, super-héros, univers futuriste


Un petit génie de la robotique nommé Hiro Hamada découvre qu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide de son plus proche ami, Baymax le robot infirmier, et de ses compagnons qu’il va transformer en une bande de superhéros high-tech, Hiro va tout faire pour sauver la ville et sa population de l’infâme Yokai…


Note globale

6/10


Les nouveaux héros des studios Disney est symptomatique des films d’animation actuels. Faute de savoir se renouveler, les studios Disneys (comme d’autres studios, d’ailleurs) parviennent tout juste à réutiliser les mêmes sauces pour alimenter leur cocktail de saveur. Le problème, c’est que ça ne marche pas – pas totalement, en tout cas. Les nouveaux héros n’est pas mauvais en soi – certains moments sont même très sympathiques et font l’effet que je recherchais dans le film, mais faute d’avoir su trancher entre un scénario peu recherché et la relation touchante liant les trois protagonistes, Disney n’a réussi qu’à offrir quelque chose de finalement trop inégal pour être vraiment bon. Continuer la lecture de Les nouveaux héros – Chris Williams et Don Hall

Souvenirs de Marnie – Hiromasa Yonebashi

souvenirs de marnie

Souvenirs de Marnie (Omoide no Mânî)
Réalisé par Hiromasa Yonebayashi (Studio Ghibli)
Sorti en 2015, film d’animation, drame et fantastique
Durée : 1h43


« Anna, jeune fille solitaire, vit en ville avec ses parents adoptifs. Un été, elle est envoyée dans un petit village au nord d’Hokkaïdo. Dans une vieille demeure inhabitée, au coeur des marais, elle va se lier d’amitié avec l’étrange Marnie… »


Note globale :

5/10


Pour tout vous avouer, j’ai réécris trois fois cette chronique depuis que j’ai vu Souvenirs de Marnie et j’ai jonglé sur la notation encore plus souvent. Je ne sais pas comment noter ce film d’animation ; d’un côté, je me sens obligée d’être un peu généreuse, car c’est une production des studios ghiblis et j’ai abandonné depuis longtemps l’idée d’être tout à fait objective à leur sujet ; d’un autre côté, j’aurais presque envie de déroger à cette même règle et de ne pas être, au final, aussi peu regardante. Je m’explique. Continuer la lecture de Souvenirs de Marnie – Hiromasa Yonebashi

Les Boxtrolls – Graham Annable & Anthony Stacchi

Lex boxtrolls_affiche

Titre – Les Boxtrolls
Réalisateurs – Graham Annable & Anthony Stacchi
Année – 2014
Genre – Animation, Famille, Fantastique
(Voir détails ICI)


Les Boxtrolls est une fable qui se déroule à Cheesebridge, une ville huppée de l’époque victorienne, dont la principale préoccupation est le luxe, la distinction et la crème des fromages les plus puants. Sous le charme de ses rues pavées, se cachent les Boxtrolls, d’horribles monstres qui rampent hors des égouts la nuit pour dérober ce que les habitants ont de plus cher : leurs enfants et leurs fromages. Quand un enfant est enlevé, le maire ne trouve d’autres choix que de confier la défense du village au moribond Archibald Trappenard.


Note globale :

6/10


Les studios d’animation actuels ont depuis longtemps démontré qu’un bon film d’animation est un très bon choix de film quand on a tout simplement envie de se divertir et d’être charmé. C’est dans cet état d’esprit que je suis allée voir Les Boxtrolls. Dans l’ombre des ruelles d’un village victorien, rodent d’étranges et mystérieuses créatures, objets de fables visant à effrayer les enfants (et les plus grands). Et si ce que l’on racontait aux enfants pour les faire peur et les convaincre d’être sages n’était pas vrai ?

L’ambiance de la bande d’annonce faisant penser à un mix entre L’étrange Noël de Monsieur Jack et Monsters & co, j’étais comblée. Résultat ? S’il est sympa et fait passer un bon moment, Les Boxtrolls est un peu long et rate un peu la coche en ne se concentrant finalement pas sur ce qui nous intéresse vraiment – les Boxtrolls – plutôt que sur les humains trop caricaturaux et une intrigue un peu bateau. Je m’explique. Continuer la lecture de Les Boxtrolls – Graham Annable & Anthony Stacchi

Magic in the Moonlight – Woody Allen

Magic in the moonlight_affiche

Magic in the Moonlight
Réalisé par Woody Allen
Sorti en 2014
Comédie, Romance


Résumé :
« Quand le célèbre prestidigitateur chinois Wei Ling Soo entend parler par son ami Howard Burkah d’une soi-disant médium agissant chez les Catledge, de riches propriétaires sur la Cote Azur, Stanley Crawford, de son vrai nom, décide d’aller démasquer la jeune et ravissante Sophie Baker. »


Note globale :
6/10


J’ai longuement hésité sur la note. Elle aurait d’ailleurs pu être meilleure car, à n’en pas douter, j’ai passé un très bon moment dans la salle de cinéma. Le film est léger, drôle, et se regarde avec plaisir, d’autant plus que les acteurs sont bons. Mais les têtes d’affiche – superbes, cela dit – ne suffisent pas forcément à rendre le film remarquable, bien que j’en garderai une bonne impression. Magic in the Moonlight est mon second essai avec le réalisateur, un essai réussi cette fois, mais qui manque peut-être de mordant et d’un peu plus de spontanéité.

Continuer la lecture de Magic in the Moonlight – Woody Allen

The Maze Runner #1 (L'épreuve #1 : Le labyrinthe) – Wes Ball

Affiche_The Maze Runner

Titre – L’épreuve, volet 1 : Le Labyrinthe (The Maze Runner #1)
Réalisateur – Wes Ball
Adapté du roman – The Maze Runner #1 de James Dashner
Genre – Adaptation, Dystopie, Science fiction
Acteurs – Dylan O’Brien, Aml Ameen, Will Poulter, Kaya Scodelario, Thomas Brodie-Sangster, Ki Hong Lee, Blake Cooper (voir détails ici)


Quand Thomas reprend connaissance, il est pris au piège avec un groupe d’autres garçons dans un labyrinthe géant dont le plan est modifié chaque nuit. Il n’a plus aucun souvenir du monde extérieur, à part d’étranges rêves à propos d’une mystérieuse organisation appelée W.C.K.D. En reliant certains fragments de son passé, avec des indices qu’il découvre au sein du labyrinthe, Thomas espère trouver un moyen de s’en échapper.


Note globale :

6/10


Sera-t-elle fidèle ? Les personnages, l’univers, correspondront-ils à notre imaginaire ? Y aura-t-il des raccourcis ? de la réécriture ? On se pose tous les mêmes questions quand on s’apprête à voir une adaptation d’une œuvre qu’on a appréciée : y retrouvera-t-on ce que nous y avions aimé ? De ce point de vue, je n’ai pas toujours approuvé les choix scénaristiques et même le casting ; mais détaché du livre et pris comme n’importe quel film de science-fiction dystopique jeunesse, The Maze Runner est un bon divertissement qui se laisse bien voir. Je m’explique. Continuer la lecture de The Maze Runner #1 (L'épreuve #1 : Le labyrinthe) – Wes Ball

Gone Girl – David Fincher

Gone GirlTitre – Gone Girl
Réalisateur – David Fincher
Année – 2014
Adapté du roman – Gone Girl de Gillian Flynn
Genre – Adaptation, Thriller
Acteurs – Ben Affleck, Rosamund Pike, Neil Patrick Harris (voir détails ici)


« A l’occasion de son cinquième anniversaire de mariage, Nick Dunne signale la disparition de sa femme, Amy. Sous la pression de la police et l’affolement des médias, l’image du couple modèle commence à s’effriter. Très vite, les mensonges de Nick et son étrange comportement amènent tout le monde à se poser la même question : a-t-il tué sa femme ? »


Note globale :

7/10


Adapté du best-seller éponyme, Gone Girl faisait miroiter son arrivée à l’écran. La bande d’annonce était alléchante, et on s’est rapidement jeté dessus pour nous faire une idée du résultat. Par chance, je n’ai pas lu le livre, aussi ne craignais-je pas de m’ennuyer – quoi qu’il semble que le scénario ait été remanié à cet effet. Qu’est-ce que j’en ai pensé ? Globalement, j’ai trouvé le film réussi dans la façon dont il a été réalisé, dans la gestion du rythme et la, voire les, montées en puissance du suspense et ce, malgré un scénario qui, parfois, frôlait peut-être le grotesque, sans parler de sa linéarité. Je m’explique. Continuer la lecture de Gone Girl – David Fincher