Archives de catégorie : Animation / Stop Motion

Si tu tends l’oreille – Yoshifumi Kondo

(9/10 ❤) Unique film du réalisateur, ayant déjà travaillé sur plusieurs longs métrages du studio Ghibli, parmi les meilleurs d’Isao Takahata et Hayao Miyazaki (Le tombeau des lucioles, Princess Mononoke, Pompoko, Porco Rosso), Yoshifumi Kondo nous livre dans Si tu tends l’oreille une histoire très touchante et maîtrisée. C’est un film qui entre parfaitement dans l’ambiance du studio sans pour autant en être un simili désuet. Ses qualités sont pluriels : son équilibre, la délicatesse du récit, son onirisme, sa douceur, le sourire qu’il vous laisse sur la fin. 

Pour avoir vus les films dans un ordre non chronologique, j’ai été ainsi surprise d’y voir dans les statues des chats, le chara-design des protagonistes du Royaume des chats de Hiroyuki Morita. J’ai finalement appris que ce dernier a été réalisé sept ans plus tard, en reprenant volontairement certains des personnages comme protagonistes, offrant ainsi, si ce n’est vraiment une suite, en tout cas un très bel hommage à l’oeuvre du talentueux Yoshifumi Kondo. Continuer la lecture de Si tu tends l’oreille – Yoshifumi Kondo

Your name – Makoto Shinkai

(6/10) Dans la continuité de l’année dernière, je suis allée voir un nouveau film d’animation, encore une fois venu du Japon, Your Name. Il s’agit d’un film attendrissant et divertissant, qui charme par sa simplicité, sa légèreté et sa dose de drame.

Le postulat de départ est en effet assez cocasse : un garçon et une fille qui ne se connaissent ni d’Eve ni d’Adam, vivant dans des régions différentes du Japon et sans s’être jamais rencontrés, vont se voir soudain plongé dans la vie de l’autre en empruntant, certaines journées, le corps de ce/tte dernier/ère. On pourra évidemment penser au film Freaky Friday de Mark Waters ou encore au manga Dans l’intimité de Marie de Shuzo Oshimi, Your Name est un mélange des deux, puisque il met en scène à la fois l’aspect comique de la situation tout en n’oubliant pas une certaine dramatisation – que je vous laisserai découvrir en allant voir le film, bien sûr.  Continuer la lecture de Your name – Makoto Shinkai

Kubo et l’armure magique – Travis Knight

(8/10) Encore ! Et oui, encore un film d’animation qui entre dans mes coups de cœur de l’année. Il faut dire que je ne suis pas tellement allée au cinéma, en fin de compte. Et que je n’ai pas toujours vu les films qui auraient eu des chances de faire partie de ces coups de cœur. C’est l’envers quand on ne prend pas de risques : on a également moins de chance d’être surprise. Mais n’oublions pas ceci : on a surtout eu cette année de très belles sorties en termes d’animation. Kubo et l’armure magique ne fait sur ce point pas exception.

Continuer la lecture de Kubo et l’armure magique – Travis Knight

Hana et Alice mènent l’enquête – Shunji Iwai

(8/10) Je regrette d’avoir autant attendu pour vous parler de ce film d’animation. La bande d’annonce et le synopsis m’avaient bien plu. Je suis allée le voir dans le but simple de me distraire.  Il a plus que rempli ses promesses : même s’il est peut-être un peu trop calibré, il n’en reste pas moins  très amusant à voir. Je regrette même de ne pas pouvoir  voir le film dont il est le préquelle ! Et pour cause,  c’est probablement le film de 2016 où je me suis le plus amusée. Continuer la lecture de Hana et Alice mènent l’enquête – Shunji Iwai

La Tortue Rouge – Michael Dudok de Wit

Voilà longtemps que je n’ai pas parlé de cinéma, j’ai donc décidé de choisir un des films que j’ai le plus aimés dernièrement. J’avais un pressentiment positif quand j’ai découvert le projet, que j’ai vu la bande d’annonce et que j’ai appris qu’il serait coproduit par les studios Ghibli, à l’initiative d’Isao Takahata. Et pour cause,  la sensibilité du réalisateur s’y retrouve et nous fait vivre une heure de pur bonheur visuel. Un enchantement à ne pas rater. Continuer la lecture de La Tortue Rouge – Michael Dudok de Wit

Le Garçon et la Bête – Mamoru Hosoda

Le garçon et la bête - AfficheLe Garçon et la Bête
Réalisé par Mamoru Hosoda (Studio Chizu)
Sorti en 2016
Animation Japonaise, Fantastique
1h58


Résumé :
« Shibuya, le monde des humains, et Jutengai, le monde des Bêtes… C’est l’histoire d’un garçon solitaire et d’une Bête seule, qui vivent chacun dans deux mondes séparés. Un jour, le garçon se perd dans le monde des Bêtes où il devient le disciple de la Bête Kumatetsu qui lui donne le nom de Kyuta. Cette rencontre fortuite est le début d’une aventure qui dépasse l’imaginaire… »


Note globale :
8/10


2015 fut une année bien ingrate pour le cinéma sur le blog. Moins d’une dizaine de chroniques lui furent consacrées. Il faut que cela change cette année, alors commençons par le film qui m’aura le plus enchanté depuis le premier Janvier (et bonne année !). Film d’animation japonais, Le Garçon et la Bête est une œuvre intelligente, attachante, drôle, bien réalisée. Nul doute que Mamoru Hosoda est en train d’entrer dans la lice étroite des réalisateurs de films d’animation nippons les plus connus et reconnus dans le monde. Continuer la lecture de Le Garçon et la Bête – Mamoru Hosoda

Le Petit Prince – Mark Osborne

le petit prince afficheLe Petit Prince
Réalisé par Mark Osborne
Sorti en 2015
Adaptation, Animation


 Synopsis :
« C’est l’histoire d’une histoire.
C’est l’histoire d’une petite fille, intrépide et curieuse, qui vit dans un monde d’adultes.
C’est l’histoire d’un aviateur, excentrique et facétieux, qui n’a jamais vraiment grandi.
C’est l’histoire du Petit Prince qui va les réunir dans une aventure extraordinaire. »


Note globale :
8/10


Que vous dire de cette adaptation du célèbre roman de Saint-Exupéry, Le Petit Prince ? Projet osé, ambitieux, risqué de Mark Osborne qui me laisse dans l’embarras. Je ne voudrais pas paraître trop critique vis-à-vis de ce film alors que j’ai passé un agréable moment de poésie. Avec du recul cependant, je ne peux pas dire que le pari lancé soit tout à fait gagné. Si la réalisation est pas mal, l’animation du récit du Petit Prince superbe et émouvante, le film pêche en ne réussissant pas à jongler entre le respect de l’œuvre originale et un scénario autrement plus édulcoré, trop calqué sur la mode actuelle. Sans être véritablement innovant, ce film est une étrangeté. Et si je l’ai globalement apprécié, il m’a laissé une impression tenace que je n’ai pas su identifier sur le moment. Je m’explique.

Continuer la lecture de Le Petit Prince – Mark Osborne

Les nouveaux héros – Chris Williams et Don Hall

les nouveaux héros

Les nouveaux héros de Chris Williams et Don Hall
Disney
Sorti en 2015
Film d’animation, famille, super-héros, univers futuriste


Un petit génie de la robotique nommé Hiro Hamada découvre qu’un complot criminel menace de détruire la ville de San Fransokyo. Avec l’aide de son plus proche ami, Baymax le robot infirmier, et de ses compagnons qu’il va transformer en une bande de superhéros high-tech, Hiro va tout faire pour sauver la ville et sa population de l’infâme Yokai…


Note globale

6/10


Les nouveaux héros des studios Disney est symptomatique des films d’animation actuels. Faute de savoir se renouveler, les studios Disneys (comme d’autres studios, d’ailleurs) parviennent tout juste à réutiliser les mêmes sauces pour alimenter leur cocktail de saveur. Le problème, c’est que ça ne marche pas – pas totalement, en tout cas. Les nouveaux héros n’est pas mauvais en soi – certains moments sont même très sympathiques et font l’effet que je recherchais dans le film, mais faute d’avoir su trancher entre un scénario peu recherché et la relation touchante liant les trois protagonistes, Disney n’a réussi qu’à offrir quelque chose de finalement trop inégal pour être vraiment bon. Continuer la lecture de Les nouveaux héros – Chris Williams et Don Hall

Souvenirs de Marnie – Hiromasa Yonebashi

souvenirs de marnie

Souvenirs de Marnie (Omoide no Mânî)
Réalisé par Hiromasa Yonebayashi (Studio Ghibli)
Sorti en 2015, film d’animation, drame et fantastique
Durée : 1h43


« Anna, jeune fille solitaire, vit en ville avec ses parents adoptifs. Un été, elle est envoyée dans un petit village au nord d’Hokkaïdo. Dans une vieille demeure inhabitée, au coeur des marais, elle va se lier d’amitié avec l’étrange Marnie… »


Note globale :

5/10


Pour tout vous avouer, j’ai réécris trois fois cette chronique depuis que j’ai vu Souvenirs de Marnie et j’ai jonglé sur la notation encore plus souvent. Je ne sais pas comment noter ce film d’animation ; d’un côté, je me sens obligée d’être un peu généreuse, car c’est une production des studios ghiblis et j’ai abandonné depuis longtemps l’idée d’être tout à fait objective à leur sujet ; d’un autre côté, j’aurais presque envie de déroger à cette même règle et de ne pas être, au final, aussi peu regardante. Je m’explique. Continuer la lecture de Souvenirs de Marnie – Hiromasa Yonebashi

Les Boxtrolls – Graham Annable & Anthony Stacchi

Lex boxtrolls_affiche

Titre – Les Boxtrolls
Réalisateurs – Graham Annable & Anthony Stacchi
Année – 2014
Genre – Animation, Famille, Fantastique
(Voir détails ICI)


Les Boxtrolls est une fable qui se déroule à Cheesebridge, une ville huppée de l’époque victorienne, dont la principale préoccupation est le luxe, la distinction et la crème des fromages les plus puants. Sous le charme de ses rues pavées, se cachent les Boxtrolls, d’horribles monstres qui rampent hors des égouts la nuit pour dérober ce que les habitants ont de plus cher : leurs enfants et leurs fromages. Quand un enfant est enlevé, le maire ne trouve d’autres choix que de confier la défense du village au moribond Archibald Trappenard.


Note globale :

6/10


Les studios d’animation actuels ont depuis longtemps démontré qu’un bon film d’animation est un très bon choix de film quand on a tout simplement envie de se divertir et d’être charmé. C’est dans cet état d’esprit que je suis allée voir Les Boxtrolls. Dans l’ombre des ruelles d’un village victorien, rodent d’étranges et mystérieuses créatures, objets de fables visant à effrayer les enfants (et les plus grands). Et si ce que l’on racontait aux enfants pour les faire peur et les convaincre d’être sages n’était pas vrai ?

L’ambiance de la bande d’annonce faisant penser à un mix entre L’étrange Noël de Monsieur Jack et Monsters & co, j’étais comblée. Résultat ? S’il est sympa et fait passer un bon moment, Les Boxtrolls est un peu long et rate un peu la coche en ne se concentrant finalement pas sur ce qui nous intéresse vraiment – les Boxtrolls – plutôt que sur les humains trop caricaturaux et une intrigue un peu bateau. Je m’explique. Continuer la lecture de Les Boxtrolls – Graham Annable & Anthony Stacchi