Archives de catégorie : Chroniques Manga

Ce phénomène venu du Japon est peut-être aussi mal évalué que la bande dessinée. Genre qu’on rattache bien évidemment à de vieux dessins animés qui ont marqué l’histoire de la télévision (occidentale également), difficile de croire qu’il est aussi peu exploité que la bande dessinée. En réalité, les mangas ne sont pas qu’un amas de shojos dégoulinant de guimauve ou de shonen aux combats interminables, il y a aussi de véritables perles interprétant le monde avec autant de poésie et de justesse qu’un roman d’une très belle plume. Posez avec moi un nouveau regard sur ce vaste monde !

Histoires courtes – Naoki Urasawa

(8/10) J’aime de plus en plus les histoires courtes, surtout dans les bandes dessinées, les comics et les mangas. C’est un exercice passionnant à découvrir et encore plus difficile à réaliser. Il faut trouver l’idée et surtout une chute en quelques pages, rendre ses personnages attachants et intéresser le lecteur. Cela laisse très peu de place aux détails, il faut être concis et efficace. A travers ce recueil, on découvre les premières œuvres de jeunesse et les premiers balbutiements d’un des mentors de la bande dessinée japonaise.
Continuer la lecture de Histoires courtes – Naoki Urasawa

Ping Pong – Taiyou Matsumoto

(8/10) La première chose à dire, c’est que les mangas de Taiyou Matsumoto ont une réelle force d’attraction. Est-ce les couvertures, les titres, l’esthétique, que sais-je, il s’en dégage une aura qui attire, intrigue et convainc de tenter l’aventure dans des mangas de genres très différents, et pas toujours ceux auxquels je m’intéresse d’ordinaire. Et en effet, d’ordinaire, il n’en est rien : c’est un mangaka d’exception, ce que la lecture des quatre premiers tomes de Sunny (dont il me tarde de vous en faire part), le premier tome du Samouraï Bambou (un véritable coup de cœur) et cette série ont confirmé. Mais parlons plutôt de Ping Pong. Continuer la lecture de Ping Pong – Taiyou Matsumoto

Solanin – Inio Asano

SolaninSolanin
Scénarisé et dessiné par Inio Asano
Série terminée en 2 tomes
Publiée par Kana, 2007
Drame


Synopsis :
« Une petite mélodie un peu folle qui raconte notre jeunesse, imperceptible et ténébreuse. »
« Une petite histoire d’amour, drôle et triste, entre Taneda et Meiko, qui n’en sont qu’à leur deuxième année dans le monde du travail. »


Note globale :

7/10


Je vous avais déjà parlé d’Inio Asano dans ma chronique des premiers tomes de  Bonne nuit, Punpun, sa série phare. Je les avais énormément aimés, notamment pour la singularité de leur esthétique et leurs thèmes (dont la jeunesse, l’enfance, la société nippone), jusqu’à ce que le pessimisme et l’ambiance malsaine eussent raison de moi. Si j’ai longtemps hésité à tenter de nouveau l’expérience, j’ai fini par me laisser convaincre avec Solanin. Grand bien m’en prit. Continuer la lecture de Solanin – Inio Asano

Je reviendrai vous voir – George Morikawa

je reviendrai vous voir

Je reviendrai vous voir
Dessiné et scénarisé par George MORIKAWA
avec la participation de Tetsuya YANO, Hiro MASHIMA, Ken AKAMATSU, Mitsurô KUBO, Kôji SEO, Hideo NISHIMOTO, Nobuyuki FUKUMOTO, Kazuki Yamamoto, Miki YOSHIKAWA, Makoto RAIKU
D’après l’oeuvre de NOBUMI
Oneshot
Publiée par AKATA en 2015
Témoignage, Autobiographie, Drame


« Nobumi est un jeune père de famille. Il est surtout auteur de livres illustrés destinés aux enfants. À l’instar de nombreux japonais, il sera, le 11 mars 2011, choqué à vie par la triple catastrophe qui s’abat sur son pays. Un peu naïf, et le cœur empli d’espoir, il décide alors d’envoyer gratuitement plusieurs milliers d’ouvrages jeunesse (dont les siens) pour distraire les enfants de la zone sinistrée. Mais quand il annoncera son don sur son blog, les réactions des internautes seront pour le moins… violentes ! Choqué et meurtri jusqu’au plus profond de son âme, Nobumi va alors vivre une véritable crise artistique, dont une seule issue sera possible : laissant pour plusieurs jours sa vie confortable de tokyoïte, il part en tant que bénévole volontaire, pour aider à la reconstruction de la zone sinistrée du nord est du Japon. Il y découvrira un paysage encore pire que tout ce qu’il avait pu imaginer… Suivez son émouvante histoire vraie, mise en dessins sous la plume des meilleurs mangakas japonais ! »


Note globale :

6/10


Je ne voulais d’abord pas noter cette oeuvre. Quand il s’agit de témoignage, et d’autant plus d’une autobiographie, j’hésite toujours. Je veux avant tout respecter l’exercice et la volonté de l’auteur de partager son expérience. Un vécu dont on ne peut saisir, qu’à une certaine mesure, toute la portée émotionnelle, psychologique, et peut-être bientôt historique d’un tel drame à la fois individuel et collectif. L’empathie aide, bien sûr, mais la compassion a ses limites – et c’est de cette limite, où se tapit le jugement hâtif, souvent inconscient, que je me dois d’y réfléchir. Finalement, j’ai opté pour un compromis : le manga en tant que création peut être apprécié et facilement noté ; mais cette appréciation ne reflète pas l’intérêt de cette oeuvre qui est bien réel.  Je m’explique. Continuer la lecture de Je reviendrai vous voir – George Morikawa

A Silent Voice – Yoshitoki Oima


A Silent Voice

Scénarisé et dessiné par Yoshitoki Oima
Série en cours en France (série complète au Japon avec 7 tomes)
Publiée par Kioon depuis 2015
Drame, School-life, Shonen
6,67€ le tome, 192 Pages


Résumé :
« Shoko Nishimiya est sourde depuis sa naissance. Même équipée d’un appareil auditif, elle peine à saisir les conversations, à comprendre ce qui se passe autour d’elle. Effrayé par ce handicap, son père a fini par l’abandonner, laissant sa mère l’élever seule.
Quand Shoko est transférée dans une nouvelle école, elle s’emploie à surmonter ses difficultés mais, malgré ses efforts pour s’intégrer dans ce nouvel environnement, rien n’y fait : les persécutions se multiplient, menées par Shoya Ishida, le leader de la classe. Tour à tour intrigué, fasciné, puis finalement exaspéré par cette jeune fille qui ne sait pas communiquer avec sa voix, Shoya décide de consacrer toute son énergie à lui rendre la vie impossible.
Psychologiques puis physiques, les agressions du jeune garçon se font de plus en plus violentes… jusqu’au jour où la brimade de trop provoque une plainte de la famille de Shoko, ainsi que l’intervention du directeur de l’école. À cet instant, tout bascule pour Shoya : ses camarades, qui jusque-là ne manquaient pas eux non plus une occasion de tourmenter la jeune fille, vont se retourner contre lui et le désigner comme seul responsable… »


Note globale  :

8/10


Quand on m’a conseillé cette série dans ma librairie BD préférée, j’étais assez dubitative. Certes, le pitch m’intéressait beaucoup (je me suis quand même procuré le premier tome), mais le dessin m’attirait bien moins. Ce n’est pas vraiment mon style, et le côté assez « kawai » (mignon, en japonais) me rebutait. Je craignais, à vrai dire, un côté trop mielleux avec une fin de conte de fée. Et si celle-ci semble presque trop belle pour être vraie, le manga a cependant tenu ses promesses de bout en bout. Je ne regrette d’ailleurs pas qu’il ait dans un sens pris une tournure aussi idéale. Au contraire, cette fin pleine de bons sentiments n’exclue pas non plus son revers  : on ne peut en effet pas dire que ce manga soit tout à fait et à aucun moment rose bonbon. Continuer la lecture de A Silent Voice – Yoshitoki Oima

20th Century Boys – Naoki Urasawa

20th century boys

20th Century Boy de Naoki Urasawa
Série en 22 tomes publiés intégralement chez Panini Manga
(Version Deluxe : 5 tomes parus contenant chacun 2 volumes)
Série terminée
Mystère, Seinen, Action, Thriller


Kenji est seul avec sa mère pour s’occuper de son magasin, depuis que sa sœur a disparu il doit aussi prendre soin de sa petite nièce Kanna. Il habite depuis toujours ce quartier, croise régulièrement ses anciens camarades de jeu et semble avoir définitivement mis de côté ses ambitions, ses vieux rêves. Pourtant un jour il entend parler d’un couples qui a soudainement disparu près de chez lui, sur leur porte il aperçoit un étrange dessin qui commence à l’intriguer, un dessin qui lui rappelle le groupe qu’il formait avec ses copains, gamins, et avec qui il s’était engagé à « protéger le monde »… Mais c’est avec la mort de l’un d’eux, « Donkey », que les choses s’affolent dans sa tête. Il va alors commencer son enquête et tenter de découvrir qui est ce mystérieux « Ami » qui dirige le groupe qui se cache sous ce dessin.


Note globale :

8/10


 

Il me semble impossible de rédiger une chronique digne de ce nom pour un manga qui m’aura tenu en haleine tout le mois d’Avril, quitte à reléguer au second plan mes autres lectures. Sans regret, j’ai dévoré l’ensemble des vingt-deux tomes d’une traite, ne pouvant détacher mon regard de l’histoire, désirant plus que tout connaître le fin mot de l’histoire. C’est un manga passionnant  et complet que nous propose Naoki Urasawa (auteur des non pas moins reconnus Monster ou encore Happy, prévus dans mes futures lectures), même si je regrette malgré tout cette fin tombant comme un cheveu dans la soupe. Continuer la lecture de 20th Century Boys – Naoki Urasawa

Anthology – Katsuhiro Otomo

anthology
Anthology

Scénarisé et dessiné par Katsuhiro Otomo
Publié par Kana, 2008
Recueil, Oneshots, Science-fiction


Ce recueil contient 10 petits récits signés Katsuhiro Otomo et qui ont été réalisés entre 1977 et 1981, avant la réalisation de la saga culte Akira. Ici Otomo bouleverse les codes de l’époque en apportant sa vision du monde où la science fiction est un élément-clé mais qui dépasse de loin la simple anticipation…
Ce recueil mélange des pages en noir et blanc, des pages en couleurs, des pages en bichromie.


 Note globale :

8/10


Katsuhiro Otomo. Cela fait bien plaisir de revoir son nom apparaître sur le devant de la scène, alors qu’il vient de remporter le Grand Prix de la Ville d’Angoulême. A l’occasion, quoi de mieux que de se plonger dans ses premières œuvres ? « Anthology » est en effet un recueil de courtes histoires (appelées autrement « oneshots ») qui sont d’autant de prémisses à l’œuvre phénoménale qu’est devenue Akira. Un recueil qui, comme chaque œuvre de cet auteur, peut autant vous faire rire que vous donner froid dans le dos.

Continuer la lecture de Anthology – Katsuhiro Otomo

Undercurrent – Tetsuya Toyoda

Undercurrent

Titre – Undercurrent
Mangaka – Tetsuya Toyoda
Genre – Drame
Édition – Kana, 2008
Origine – Japon


Jour de réouverture aux bains publics Tsuki no Yu. Les habitués défilent à l’accueil. Sur toutes les bouches, une seule question : le mari de Kanae est-il revenu ? Voici deux mois qu’il a disparu, parti en voyage avec le syndicat des bains, il s’est envolé dans la nature. Kanae ne peut qu’éluder les questions et continuer à vivre.


Note globale :

8/10


Une révélation : voilà un mot qui, en parcourant quelques pages, s’imposent à notre esprit. On se délecte, on aime, et parfois même sans se l’expliquer. Pourtant, il n’y a nul doute que les qualités de ce manga fait de lui une œuvre qu’il faut découvrir – un mangaka à suivre ; une invitation comme fut pour moi Quartier Lointain pour Jirô Taniguchi. Undercurrent est la première œuvre traduite en français de Tetsuya Toyoda et se révèle être une véritable promesse : passionner, émouvoir, questionner le lecteur sur une situation de la vie somme toute assez « banale », bien que dramatique. Continuer la lecture de Undercurrent – Tetsuya Toyoda

Dômu, Rêves d'enfants – Katsuhiro Ôtomo

Dômu

Titre – Dômu, rêves d’enfants
Dessinateur – Katsuhiro Ôtomo
Éditions – Les humanoïdes associés, 2003
Genre – Fantastique, Policier, Suspence
Origine – Japon – Volumes – OneShot


« L’action prend place dans un quartier résidentiel japonais, ensemble de barres d’immeubles immenses, où la police enquête sur de mystérieux meurtres. Disparitions d’objets, destruction inexplicable du voisinage, rien ne semble expliquer le mal qui sévit dans ces résidences. Tandis que la police enquête, les enfants, eux, savent.. »


Note globale :

6/10


Beaucoup connaissent Katsuhiro Ôtomo pour son œuvre majeure dans le manga, Akira. Ne l’ayant jamais lu (mais ayant vu son adaptation – en partie toutefois), j’ai été ravie de tomber sur une autre bédé de ce mangaka afin de tâter le terrain et me décider ensuite à me lancer dans l’aventure. Je dois dire que Dômu, mélange d’étonnant entre suspense, policier et fantastique, est un manga qui se lit d’une traite, tant le rythme effréné ne nous laisse aucun repos pour faire autre chose à côté. Un dynamisme fou, un sens du cadrage que je n’ai jamais vu dans un manga, cette œuvre m’a impressionnée, d’autant que je ne suis à la base pas fan ni des enquêtes policières ni des univers aussi angoissants et violents que celui-ci. Continuer la lecture de Dômu, Rêves d'enfants – Katsuhiro Ôtomo

Enfances – Takashi Murakami

Enfances T2

Titre – Le chien gardien des étoiles #2 : Enfances
Mangaka – Takashi Murakami
Éditions – Sarbacane, 2008
Origine – Japon
Genre – Contemporain – Tranches de vie


« Dans ce tome 2, on se retrouve dans la vie d’avant, quand Happy, encore chiot, attendait un nouveau maître.
On y retouve aussi le jeune garçon qui, dans le tome précédent, avait volé le portefeuille à « Papa », le maître de Happy. On y découvre sa vie d’avant, celle de son enfance – plus que difficile – durant laquelle il fut terriblement négligé par sa mère, dont le seul projet de vie était de passer d’amant en amant… une enfance bafouée, famélique, maltraitée…
Il finit par s’enfuir et croit reconnaître Happy dans un parc… »


Note globale :

7/10


Ce second tome du Chien gardien des étoiles est une sorte de préquelle : on retrouve le petit garçon qui a volé le portefeuille de Papa dans le premier volet. On le découvre choyé par son grand-père jusqu’au jour où sa mère décide de revenir dans sa vie et de le reprendre avec elle. Fuyant la maltraitance de sa mère, l’enfant va partir sur les routes à la recherche de son grand-père avec, pour seul bagage, une carte postale où l’adresse de ce dernier est indiquée. Dans une mécanique toute aussi similaire au premier tome, le mangaka nous propose à nouveau de prendre la route du Japon en compagnie du plus fidèle compagnon : le chien. Continuer la lecture de Enfances – Takashi Murakami